Culture – Loisirs

Son et lumière à Strasbourg : une cathédrale à un million... de visiteurs

Par Alexandre Tandin, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu vendredi 18 septembre 2015 à 21:18

"1015-20 cathédrale de toute éternité"
"1015-20 cathédrale de toute éternité" - Crédit GEngel pour l’Eurométropole

Le son et lumière projeté sur la cathédrale de Strasbourg se termine ce dimanche 20 septembre. Tout l'été, il a attiré plus d'un million de visiteurs venus de tous les horizons. Un spectacle qui cette année s'inscrivait dans les célébrations du millénaire de la cathédrale.

Un million de visiteurs : c'est l'affluence qu'affiche le son et lumière de la cathédrale de Strasbourg qui s'est déroulé tout l'été 2015 et qui tire sa révérence ce dimanche. Un carton plein qui a réjoui bien sûr les visiteurs, qu'ils soient touristes ou strasbourgeois. "C'est fantastique, vraiment époustouflant, c'est comme un feu d'artifice, même un peu éblouissant sur la fin, raconte ce touriste du Béarn. "Ça met vraiment toutes les petites statuettes, tous les détails de la cathédrale en valeur", explique ce jeune strasbourgeois assis sur son vélo taxi.

C'est mieux que la fête des lumières à Lyon"

"Je trouve que c'est même mieux que la fête des lumières à Lyon, qui est pourtant grandiose. Notamment le tableau avec tous les ouvriers qui montent les pierres pour la construction, c'est très beau", déclare ce retraité rencontré à la terrasse d'un café au pied de la cathédrale.

Il y en a un autre qui se réjouit, c'est le maire de la ville, Roland Ries. Les années précédentes les sons et lumières étaient répartis sur plusieurs lieux, mais pour l'année des célébrations du millénaire de la cathédrale, la municipalité a décidé de mettre le paquet sur la deuxième cathédrale la plus visitée en France après Notre-Dame de Paris.

Si je compare à la fréquentation du marché de Noël qui est autour de deux millions de visiteurs depuis des années, je suis satisfait. On a réussi avec ce superbe spectacle à attirer des gens pendant la saison difficile, c'est-à-dire pendant l'été. Strasbourg est une destination de tourisme de court séjour, surtout au printemps et en automne. L'été, il y a moins de monde, et du coup nous avons des restaurants, des hôtels qui se plaignent un petit peu."

Le maire de Strasbourg s'engage en tout cas à poursuivre les illuminations de la cathédrale l'été prochaine. Mais il annonce déjà la couleur : "On mettra moins d'argent."