Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Lubrizol : "Le site est fragilisé, mais il a de l'avenir", estime la présidente de Lubrizol France

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

La présidente de Lubrizol France, Isabelle Striga, était l'invitée de France Bleu Normandie ce vendredi matin. Elle a fait le point sur l'état et l'avenir du site.

Un an après le terrible incendie de Lubrizol à Rouen, le nettoyage de la zone détruite est terminé
Un an après le terrible incendie de Lubrizol à Rouen, le nettoyage de la zone détruite est terminé © Radio France - Coralie Moreau

Le 26 septembre 2019, l'usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, est détruite par un incendie d'ampleur. Un an après, Isabelle Striga, présidente de Lubrizol France, a répondu en direct aux questions de France Bleu Normandie ce vendredi 25 septembre lors d'une matinale spéciale. 

Le stockage 

Isabelle Striga a réagi aux annonces de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et de la ministre la transition écologique Barbara Pompili, en déplacement à Rouen jeudi 24 septembre.

"Je pense que c'est un plan d'ampleur. De notre côté, nous avons essayé d'anticiper les réglementations qui allaient venir et surtout nous avons ajouté des moyens de détection incendie et des murs de rétention, au-delà des obligations réglementaires à ce moment-là. Cela pour pouvoir reprendre l'activité et anticiper des réglementations à venir", indique la présidente de Lubrizol France

En ce qui concerne le stockage, Lubrizol a décidé de ne pas reconstruire ses zones détruites par l'incendie. "Nous avons confié le stockage en amont et aval à des professionnels du stockage". Les quantités conditionnés, en fûts, sur le site a été réduit de 80%. Les stocks qui restent sont sous-traités à des fournisseurs, des professionnels de la logistique. 

Réécoutez : Isabelle Striga, présidente de Lubrizol France, invitée de France Bleu Normandie.

Le site aujourd'hui 

L'entreprise a repris 80% de la production. Une reprise partielle avec une première étape en décembre 2019 et une deuxième en juillet 2020. "Il reste une unité de fabrication de produits intermédiaires pour laquelle nous faisons des études de possibilités alternatives. Nous n'avons pas encore pris de décision et pas soumis de demande de reprise pour cette unité", précise Isabelle Striga.

Le site est fragilisé, d'importants frais ont été engagés comme le nettoyage de la zone incendiée, les fonds pour les collectivités et les agriculteurs ainsi que les analyses environnementales. La pandémie est elle aussi passée par là. Elle assure néanmoins que l'usine de Rouen a de l'avenir : "Nous serons en mesure de livrer nos clients à partir du 1er octobre 2020". 

"Cet incendie a été invraisemblable, le fait que nous soyons mis en examen est peut-être logique. Cette situation de mise en examen nous permet d'avoir accès au dossier et de nous défendre. C'est cela qui est important. A ce jour, nous ne voyons pas ce que nous avons pu faire de travers pour que cet incendie survienne", conclut la présidente de Lubrizol France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess