Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Subutex : le docteur Furlan jugé pour des prescriptions colossales

Par

Le docteur Jacques Furlan compte se défendre pied à pied ce lundi 30 novembre devant les juges. L'ancien maire de Hombourg-Haut, commune de Moselle est, est attendu au tribunal correctionnel de Sarreguemines. Il doit justifier ses prescriptions colossales de Subutex, ce substitut à l'héroïne.

© Maxppp - Maxppp

Près de 25.000 boites de Subutex (substitut à l'heroïne) ont été prescrites en deux ans, ce qui représente pour la sécurité sociale une facture d'un demi-million d'euros. L’heure de la grande explication est arrivée pour le docteur Jacques Furlan . L’ancien maire de Hombourg-Haut, entre Saint-Avold et Freyming-Merlebach, comparait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Sarreguemines pour, entre autres, délivrance irrégulière et escroquerie.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Seulement, le docteur Furlan a affûté ses arguments. Les 25.000 boites, il les assume, et encore « cela aurait pu être beaucoup plus. 60.000 s'il avait prescrit du Subutex moins dosé » raconte son avocat Dominique Rondu.

Quant au nombre de consultations, « ce n'est qu'une question d'organisation ». Le pire a été 84 patients en une journée, soit un toutes les 3 minutes. « Oui, mais à peine un quart étaient des toxicomanes ce jour là ».

Des témoins et une pétition en sa faveur

Le docteur Furlan reste droit dans ses bottes. D'ailleurs, depuis l'éclatement de l'affaire, il a contesté son interdiction d'exercer. Un médecin de Moselle est devrait venir témoigner en sa faveur. Et une pétition de soutien de ses patients devrait être mise sur la table.

loading

Mais en face, l'ordre des médecins refuse la banalisation de ces prescriptions à la chaine. Cela donne une mauvaise image de la profession.

Plongée dans l'univers du marché noir du Subutex

Un comprimé est acheté en pharmacie moins de trois euros, et encore il est remboursé par la sécurité sociale. Sur le marché noir, il est revendu 10 euros, notamment chez nos voisins allemands, à Sarrebruck.**

Le pharmacien** de Hombourg-Haut qui comparait également au tribunal, était livré en Subutex tous les deux jours. 900 plaquettes à chaque fois, ce qui représente au tarif du marché noir 63.000 euros de comprimés.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu