Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sud Isère : elle lance un nouvel appel à témoins pour retrouver sa mère, disparue il y a un an

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le 23 juillet 2018, Annick Larroque, 71 ans, atteinte de la maladie d'Alzheimer, quitte le domicile de sa fille, à Nantes-en-Rattier pour rejoindre Paris. On ne la reverra plus. Sa fille, Annie, lance un nouvel appel à témoins et va organiser une battue le 7 septembre, avec l'aide des gendarmes.

Annick Larroque avait 71 ans quand elle a disparu du domicile de sa fille à Nantes-en-Rattier
Annick Larroque avait 71 ans quand elle a disparu du domicile de sa fille à Nantes-en-Rattier -

Nantes-en-Ratier, France

"Je ne pourrai pas faire le deuil de ma mère, tant que l'on aura pas retrouvé son corps" Ainsi s'exprime Annie, la fille d'Annick Larroque. 

Annick souffrait de la maladie d'Alzheimer. Elle était en vacances chez Annie, à Nantes-en-Rattier, le temps de trouver une place dans une maison de retraite, quand, sur un coup de tête ,elle décide de rentrer chez elle, à Paris. Elle part sur la route, sans argent, sans papier d'identité, sans téléphone.

Peut-être prise en stop

Annie signale la disparition de sa mère, des recherches sont entreprises, en vain. Les chiens ont pisté sa trace jusqu'au col de Malissol, au niveau d'une aire de repos, le long de la départementale qui mène au village de La Morte.

"Je pense que ma mère a été prise en stop à cet endroit" confie Annie, qui depuis se bat pour qu'on n'oublie pas Annick.  Un an après la disparition de sa mère, elle relance un appel à témoins.

Une battue organisée le 7 septembre. 

L'enquête a été close en octobre 2018, mais Annie a réussi à convaincre les gendarmes de La Mure de l'aider à relancer les recherches. Une battue sera organisée le 7 septembre prochain, au départ, précisément du col de Malissol. Elle fait appel à des bénévoles, qui devront être bons randonneurs car le terrain qui sera fouillé est escarpé.

Il y a un mois, Annie a donné son ADN. Des analyses sont en cours pour savoir s'il peut correspondre à un ADN contenu dans le fichier des personnes retrouvées mortes mais non identifiées.

"Je sais que ma mère est décédée. Ce qui reste de son corps est là, quelque part. Je veux le retrouver. Pour comprendre ce qui s'est passé et lui donner une sépulture digne." conclut Annie.

Annie recherche des bénévoles pour participer à la battue du 7 septembre - Aucun(e)
Annie recherche des bénévoles pour participer à la battue du 7 septembre -
Choix de la station

France Bleu