Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chien attaque un éleveur de brebis à Saint-Laurent-de-Terregatte dans le sud-Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

A Saint-Laurent-de-Terregatte, dans le sud-Manche, un habitant a été sérieusement blessé par un chien husky près de sa bergerie. S'agit-il d'un animal errant ? Cette attaque suscite l'inquiétude dans le village.

Aucun propriétaire ne s'est manifesté : ce chien errant rôderait du côté de Saint-Laurent-de-Terregatte, Saint-Martin-de-Landelles et Hamelin, non loin de la vallée de la Sélune - Illustration
Aucun propriétaire ne s'est manifesté : ce chien errant rôderait du côté de Saint-Laurent-de-Terregatte, Saint-Martin-de-Landelles et Hamelin, non loin de la vallée de la Sélune - Illustration © Maxppp - Barbara Walton EPA Maxppp

Dimanche 3 janvier, Benoit Scelles, habitant de Saint-Laurent-de-Terregatte, part nourrir ses brebis, qui sont en plein agnelage, lorsqu'il aperçoit un chien près de sa bergerie. "Il était en position d'attaque ou de pré-attaque, je l'ai dérangé et il s'est retourné contre moi."

L'homme, qui est aussi comportementaliste et éleveur canin, parvient d'abord à l'écarter mais le chien finit par le blesser. Les pompiers vont conduire l'éleveur à l'hôpital dont il ressortira avec une quarantaine de points de suture :

Il m'a mordu jusqu'à l'os et il est parti avec 10 centimètres de mon mollet. Franchement, il s'en serait pris à un enfant, il était mort, raconte Benoit Scelles. J'en suis à trois semaines de soins infirmiers et je suis passé deux fois par le bloc opératoire.

L'animal rôderait dans le secteur de Saint-Laurent-de-Terregatte, Saint-Martin-de-Landelles et Hamelin. "Des amis m'ont envoyé une photo de ce chien errant il y a une semaine à peine", s'inquiète l'éleveur.

Appréhension dans la commune

Le maire de Saint-Laurent-de-Terregatte a été averti de cette attaque "qui inquiète les habitants. Il y a toujours l'appréhension qu'il arrive un autre incident, avec des randonneurs par exemple", témoigne Loïc Bailleul. Il s'interroge sur la façon de le capturer :

Je suis un peu démuni car en tant que maire, on est responsable de notre commune, de tout ce qui s'y passe. Nous allons essayer de prendre des mesures adéquates soit avec la gendarmerie, soit avec d'autres organismes. Un refuge pourrait ensuite le prendre en charge mais il faut d'abord l'attraper.

Aucun propriétaire ne s'est manifesté, selon la mairie, malgré les annonces passées via les réseaux sociaux.

La colère de l'éleveur

L'éleveur blessé réclame la traque et la capture de l'animal. "Il est temps de réagir. Or j'ai l'impression que tout le monde s'en fout", regrette-il. Benoît Scelles explique qu'au mois d'octobre, il a déjà chassé deux Husky de sa bergerie, " deux chiens qui avaient égorgé un chevreau chez un copain à 200 mètres d'ici". Il a pu les capturer et retrouver les maîtres. 

Il y a une irresponsabilité totale de certains propriétaires, qui laissent leur chien partir, se balader. Or le husky est un prédateur né, c'est un chien de meute.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess