Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Suicide d'une employée de Carrefour à Thiers : sa famille engage des poursuites

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu
Clermont-Ferrand, France

En avril dernier, Viviane, une hôtesse d'accueil du magasin Carrefour, se donnait la mort. Dans une lettre, elle dénonçait ses conditions de travail et la pression de sa hiérarchie. Aujourd'hui l'enseigne rappelle qu'elle est très vigilante sur les conditions de travail de ses salariés.

L'enseigne Carrefour
L'enseigne Carrefour © Maxppp - Sébastien Jarry

Ses proches ne l'ont pas vu venir. En avril dernier, Viviane, hôtesse d'accueil de 46 ans du magasin Carrefour à Thiers se suicide. Dans un courrier qu'elle laisse à ses proches, elle met en avant ses conditions de travail et la pression de sa hiérarchie.

C'est son frère Lionel qui a découvert le corps inanimé de sa soeur il y a trois mois : "A aucun moment, je ne me suis douté qu'elle allait en arriver là. On est tous très surpris d'autant plus que Viviane était une battante" témoigne le frère de l'ex-salariée. Surpris mais pas résignés.

La famille de Viviane a décidé d'engager des poursuites, d'engager la responsabilité de l'entreprise. Une plainte a été déposée cette semaine. Une action devant le tribunal des affaires de sécurité sociale va être aussi menée.

Clémence Marcelot, l'avocate de la famille
Clémence Marcelot, l'avocate de la famille © Radio France - Olivier Vidal

"Nous voulons comprendre pourquoi cette salariée a laissé cette lettre. C'est la raison pour laquelle on souhaite qu'une enquête soit menée pour clarifier les choses" explique Clémence Marcelot, l'avocate clermontoise de la famille.

Les conditions de travail au coeur de l'affaire

Pour le syndicat CGT Puy-de-Dôme, les conditions de travail des salariés de l'enseigne sont clairement en cause.

"Nous avions fait plusieurs signalements de personnes en souffrance dans ce magasin. En avril 2016, le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) avait fait une demande d'expertise sur les risques psycho-sociaux. Elle n'a pas été validée par la direction" rappelle Dominique Holle, le secrétaire départemental du syndicat.

Il y a de réelles dérives sur les conditions de travail dans la grande distribution" Dominique Holle, de la CGT 63

Viviane avait été embauchée par Carrefour à Thiers en 1989. "Cela faisait plusieurs mois qu'elle se plaignait de son mal-être au travail, comme d'autres employés" assure le représentant syndical.

De son coté, Carrefour France assure être très attentif à la qualité des conditions de travail de ses salariés. Egalement très vigilant quant à la prévention des risques dans chacun de ses magasins.
Quelques heures après le suicide de son employée, la direction du magasin thiernois avait mis en place une assistance psychologique pour l'ensemble de ses collaborateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess