Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Suicide de l'ex-épouse de Bertrand Cantat : la plainte contre le chanteur classée sans suite

vendredi 6 juillet 2018 à 10:32 Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu

"Une décision de classement sans suite a été rendue" dans l'enquête rouverte sur le suicide de Kristina Rady. annonce la procureure de la République de Bordeaux. Le chanteur a été reçu ce jeudi au commissariat de Bordeaux pour lui notifier cette décision.

Bertrand Cantat le 9 juin sur la scène de l'Aéronef de Lille.
Bertrand Cantat le 9 juin sur la scène de l'Aéronef de Lille. - © Maxppp

Bordeaux, France

Début juin, le parquet de Bordeaux avait confirmé la réouverture de l'enquête sur le suicide de Kristina Rady, l'ex-épouse de Bertrand Cantat qui s'était donnée la mort en janvier 2010 dans leur maison de Bordeaux. Le chanteur, condamné pour des coups mortels à l'encontre de l'actrice Marie Trintignant et libéré en 2007, avait été mis hors de cause. Mais le parquet avait repris l'enquête pour vérifier "des éléments" transmis par Me Yael Mellul, l'avocate du dernier compagnon de Krisztina Rady, et présidente de l'association "Femme et Libre"

La quatrième enquête sur cette affaire

Marie-Madeleine Alliot, procureure de la République de Bordeaux, annonce ce vendredi que cette plainte vient d'être classée sans suite. Les investigations effectuées par la Police Judiciaire à la suite de cette plainte "n'ont pas permis de caractériser que le suicide de Kristina Rady était en relation avec des violences physiques et psychologiques commises sur elles par Bertrand Cantat", dit le communiqué du Parquet. 

Le chanteur a été reçu ce jeudi à l'hôtel de police de Bordeaux pour se voir notifier cette décision. C'est la quatrième enquête menée pour rechercher les causes de la mort de Kristina Rady, et elle connaît donc la même issue que les trois précédentes.