Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rave-party de Lieuron : trois nouvelles personnes mises en examen

Après la rave-party du Nouvel An à Lieuron en Ille-et-Vilaine, quatre personnes ont été interpellées en Loire-Atlantique et en Indre-et-Loire. Suspectées d'avoir organisé la rave, trois sont mises en examen, la quatrième est placée sous le statut de témoin assisté, indique le parquet ce vendredi.

Un des hangars qui accueillait la rave party de Lieuron (Ille-et-Vilaine) s'est vidé dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 janvier 2021.
Un des hangars qui accueillait la rave party de Lieuron (Ille-et-Vilaine) s'est vidé dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 janvier 2021. © Radio France - Evan Lebastard

L'enquête se poursuit pour interpeller les organisateurs de la rave-party de Lieuron (Ille-et-Vilaine) qui a rassemblé près de 2.500 personnes pour la soirée du Nouvel An. Quatre personnes ont été interpellées le 6 janvier en Loire-Atlantique et en Indre-et-Loire. A l'issue des gardes à vue et des présentations à un juge d'instruction, trois ont été mises en examen, précise ce vendredi 8 janvier le parquet de Rennes dans un communiqué.

Du matériel saisi au cours des perquisitions

Elles sont poursuivies pour "organisation sans déclaration préalable d'un rassemblement festif à caractère musical dans un espace non aménagé" et "mise en danger d'autrui". Du matériel professionnel "pouvant servir à l'organisation de soirées" et plusieurs milliers d'euros en liquide ont été saisis lors de perquisitions

Ces trois personnes reconnaissent avoir été présentes à la rave-party mais nient faire partie des organisateurs. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire. Une quatrième personne a été placée sous le statut de témoin assisté. Cet homme explique être "un participant, mais pas un organisateur" précise son avocat maître Breuil. 

Les quatre jeunes, sont âgés de 26 à 31 ans, et habitaient en colocation. Trois des gardés à vue ont été interpellés en Loire-Atlantique. Le quatrième ayant quitté les lieux peu avant l'arrivée des enquêteurs, il a été interpellé au volant d'un poids-lourd contenant du matériel de sonorisation dans le département d'Indre-et-Loire.

Trois des quatre interpellés connus pour infraction à la législation sur les stupéfiants

Trois des quatre personnes interpellées sont connues pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, selon le parquet de Rennes, qui précise qu'un des gardés à vue reconnaît avoir aidé à l'organisation du parking en début de soirée le 31 décembre 2020 à Lieuron. Un autre organisateur présumé, âgé de 22 ans, avait été mis en examen le 4 janvier et placé en détention provisoire. 

Une manifestation était prévue ce samedi 9 janvier à Rennes, en soutien à ce jeune Breton, mais les organisateurs ont reporté le rassemblement, interdit par la Préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess