Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

Super Besse : un bilan des vacances de Noël contrasté, mais positif

lundi 8 janvier 2018 à 5:40 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Les vacances de Noël ont bien démarré à Super Besse, avec un taux de fréquentation de 57%. Mais la station auvergnate a souffert du passage des tempêtes Carmen et Eleanor qui ont entraîné des problèmes techniques. Des clients mécontents sont partis plus tôt que prévu.

Il y avait quelques personnes ce samedi à Super Besse malgré les conditions climatiques
Il y avait quelques personnes ce samedi à Super Besse malgré les conditions climatiques © Radio France - Mickaël Chailloux

Super Besse, Besse-et-Saint-Anastaise, France

"Il faut maintenant s'adapter au jour le jour" explique Luc Stelly, le directeur de l'office de tourisme du Sancy. C'est vrai que les stations de ski auvergnates ont été mises à l'épreuve, avec le passage de la tempête Eleanor. "L'impact est énorme", ajoute Vincent Gatignol, le directeur de la station de Super Besse, qui a vu près de 75% de sa clientèle partir en milieu de semaine. "Au niveau technique, les remontées mécaniques ne marchaient pas à cause du vent. Et puis, il a fallu passer les dameuses, car avec l'eau chaude qui tombait, la neige fondait".

On a frôlé la catastrophe. Les derniers clients croisés samedi en station disaient avoir skié une ou deux fois dans leur semaine de vacances, ce qui est peu. Mais beaucoup le prenaient avec le sourire : "On sait que la météo à Super Besse est aléatoire, donc on reviendra" expliquait Vincent, père de famille, en allant prendre l'autobus pour rentrer à Paris, là où il réside. 

L'aire d'autobus a été souvent utilisée  ces derniers jours  - Radio France
L'aire d'autobus a été souvent utilisée ces derniers jours © Radio France - Mickaël Chailloux

Un bilan plutôt positif pour les commerçants

Les commerçants, eux, dressent un bilan positif.  La responsable de Cottay Shop, qui loue des skis, témoigne : "On a fait environ 80% de notre chiffre d'affaire réalisé lors d'une grande saison". Même sentiment du côté de la brasserie des Planches, où François, le gérant, a vu défiler "beaucoup de monde". Super Besse a même réalisé un chiffre d'affaire égal à celui de 2014, une très bonne saison. Ce début d'année constrate avec l'an passé: la station n'avait ouvert qu'en janvier, faute de neige. 

Tous les acteurs économiques locaux espèrent donc que ce bilan contrasté, mais globalement positif, sera validé lors des prochaines vacances de février. Pour l'instant, la station enregistre un bon taux de réservation. 

Lionel Gay, maire de Besse, est notre invité ce lundi sur France Bleu Pays d'Auvergne à 7h45.