Faits divers – Justice

Supporters lillois tués par un RER : la SNCF demande la relaxe en appel

Par Eric Turpin, France Bleu Nord vendredi 13 janvier 2017 à 18:16

Le 7 mars 2009, un RER fauche des supporters lillois : un enfant et un adolescent sont tués, 11 autres personnes blessées
Le 7 mars 2009, un RER fauche des supporters lillois : un enfant et un adolescent sont tués, 11 autres personnes blessées © Maxppp - Gaël Cornier

La SNCF a plaidé la relaxe vendredi devant la cour d'appel de Paris après la mort de deux supporters lillois fauchés par un RER en mars 2009. Elle avait été condamnée à 280 000 euros lors du premier procès. La décision sera rendue le 17 février.

Condamné à 280 000 euros d'amende lors du premier procès, la SNCF a plaidé la relaxe vendredi devant la cour d'appel de Paris, sept ans après la mort de deux supporters lillois fauchés par un RER alors qu'ils longeaient une voie ferrée près du stade de France à l'issue d'un match.

L'avocate générale a demandé la confirmation de la condamnation de la SNCF, laissant le montant de l'amende à l'appréciation de la cour d'appel. La décision sera rendue le 17 février prochain.

Le 7 mars 2009, un groupe de supporters du club de football de Lille s'étaient égarés sur les voies après un match de football entre Lille et Lyon. Pour regagner leur car de l'autre côté du canal Saint-Denis, ils n'avaient pas pu emprunter le même chemin qu'à l'aller à cause d'une barrage de police. Un enfant de 10 ans et un adolescent de 18 ans avaient été fauchés par un RER, trois autres personnes grièvement blessées, et sept légèrement touchées.

Lors du premier procès, la SNCF avait été reconnue coupable d'homicides involontaires. Elle avait été condamnée à verser une amende de 280.000 euros mais elle avait fait appel.