Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Contournement Est de Rouen : Frédéric Sanchez, président de la Métropole, confiant sur l'engagement financier de l'Etat

vendredi 17 novembre 2017 à 8:37 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Frédéric Sanchez, le président de Rouen Métropole, était l'invité de France Bleu Normandie ce vendredi matin pour évoquer le contournement est de Rouen.Il s'est dit confiant sur la participation financière de l'Etat à hauteur de 250 millions d'euros.

Frédéric Sanchez le président de Rouen Métropole dans les studios de France Bleu Normandie
Frédéric Sanchez le président de Rouen Métropole dans les studios de France Bleu Normandie © Radio France - Delphine Garnault

Rouen, France

Invité de France Bleu Normandie ce vendredi matin, Frédéric Sanchez, le président de Rouen Métropole, a expliqué avoir "rencontré Edouard Philippe. Il connait bien la problématique de Rouen. Je n'ai aucun doute sur l'engagement financier de l'Etat dans ce dossier".

L'élu rouennais défend ce projet vieux de 40 ans car selon lui, "amener des camions en cœur de ville n'a jamais réglé les problèmes de pollution. Nous avons besoin de ce contournement."

A quelle échéance le contournement Est de Rouen verra t-il le jour ? Frédéric Sanchez table sur une mise en service d'ici sept ans. "L'appel d'offres pour trouver les constructeurs est attendu fin 2018 - début 2019. L'objectif c'est de mettre en service l'autoroute en 2024. J'espère qu'"il n'y aura pas trop de manœuvres de retardement, et oui je dis bien manœuvres de retardement", a expliqué le président de la Métropole de Rouen sur notre antenne.

Les écologistes ont eux parlé de catastrophe à l'annonce de la déclaration d'utilité publique du projet jeudi.