Faits divers – Justice

Sursis pour CEIT

Par Giraud William, France Bleu Poitou lundi 7 avril 2014 à 16:22

Comme attendu, le tribunal de commerce de Poitiers prononce le redressement judiciaire de l'entreprise.

CEIT est officiellement placé en redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois. Deux administrateurs judiciaires sont nommés. Ils ont jusqu'au 7 septembre pour redresser les comptes des différentes entités du groupe ou trouver un repreneur. Le spécialiste de l'aménagement de trains et de trams emploie près de 250 personnes, notamment à Loudun et Rorthais. Une poignée de salariés est également basée à Thouars.

Les salaires de mars payés

Dix jours après le dépôt de bilan, la justice a donc tranché. Une bonne nouvelle pour la direction et les salariés qui vont pouvoir rapidement se voir verser les salaires du mois de mars car la procédure de redressement ouvre la voie à l'intervention de l'AGS (l'assurance de garantie des salaires) sur la trésorerie de l'entreprise et le paiement des rémunérations du personnel.

Point d'étape le 16 mai

Ce sont les entités de CEIT qui sont placées en redressement et non la holding, dont le sort n'a pas été fixé par le tribunal. Les juges souhaitent poursuivre leur examen sur ce dernier volet. Rendez-vous désormais le 16 mai pour un point d'étape à l'occasion duquel le tribunal de commerce livrera un bilan de l'entreprise et fera un état des lieux de ses perspectives d'avenir. En attendant, un mandataire judiciaire et deux administrateurs vont gérer les affaires courantes.

Partager sur :