Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Suspicion d'agressions sexuelles dans une maison de retraite à Nancy

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Samedi, un homme a été surpris dans la chambre d'une pensionnaire d'un EHPAD à Nancy, le sexe à l'air. Un suspect est en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour savoir s'il s'agit d'agression sexuelle ou non.

Photo d'illustration police.
Photo d'illustration police. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Nancy, France

Les faits se sont déroulés ce samedi 9 novembre vers 14h30 dans une maison de retraite de Nancy. Alors que deux aide-soignants effectuaient leur tournée des chambres pour prodiguer les soins habituels aux résidents de l'établissement, ils surprennent dans l'une des chambres, un homme penché au chevet d'une dame de 96 ans allongée sur son lit, complètement dénudée et sa couche de protection défaite. 

Détails importants : l'homme portait un gant en latex, sa braguette était ouverte et son sexe sorti du pantalon. Lorsque les deux aide-soignants lui demandent ce qu'il est en train de faire, l'individu explique simplement qu'il est un ancien voisin de la résidente, puis il s'enfuit rapidement. 

Un suspect en garde à vue

Les deux professionnels de santé décident de continuer leur tournée et constatent qu'à la chambre suivante, une autre résidente est allongée sur le sol, consciente, avec un coussin derrière la tête et un autre entre les jambes. Interrogée, la première dame confirme qu'il s'agit bien de son ancien voisin, mais elle est incapable d'expliquer ce qu'il s'est passé.

Les policiers, alertés, réussissent à retrouver la trace du suspect et l'interpellent ce dimanche matin. Lors de sa garde à vue, il nie toute tentative d'agression sexuelle. A ce stade de l'enquête, on ne peut pas parler de viol ou de tentative de viol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu