Faits divers – Justice

"Sustegnu à U levante !"

Par Hélène Battini, France Bleu RCFM lundi 19 décembre 2016 à 8:38

Les membres de l'association "U levante"
Les membres de l'association "U levante" © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Les réactions se multiplient après l'incendie volontaire qui a visé, le 17 décembre à Corte, la voiture de la compagne d'un militant de l'association U Levante.

Corsica Libera apporte son soutien aux militants visés, « devant les pressions diverses visant à favoriser des menées spéculatives, toute notre société doit se mobiliser » dit le mouvement indépendantiste.

Le Rinnovu, condamne fermement cet incendie volontaire, « nous ne pouvons accepter que des menaces soient faites à l’encontre de personnes dont le seul tort serait de défendre la terre de Corse ».

Soutien et condamnation également exprimés sur tweeter par le président du conseil exécutif, Gilles Simeoni, qui annonce qu'il recevra les membres de « U Levante » dans le courant de la semaine.

Un acte loin d’être anodin

Un incendie sans nul doute d'origine criminel visant la voiture de militants de « U levante » en plein après-midi à Corte, un acte criminel qui vise pour la deuxième fois en quelques jours des membres de ce collectif de défense de l'environnement. Le 20 novembre c'était le domicile d'une militante de « U levante » a Sotta qui était visée par un attentat à l'explosif, quelques jours plus tard, lors d'une conférence de presse, U levante faisait directement le rapprochement entre ses positions en matière de spéculation immobilière et de permis de construire, imputant même ce premier acte à « une mafia ». Peu de pistes pour les enquêteurs face à des individus qui n'hésitent apparemment pas à agir en plein jour. Les membres de « U levante » ont toujours fait l’objet de menaces, mais cette fois au-delà des dégâts matériels, des personnes auraient pu être touchées physiquement.