Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sylvain Dromard condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de sa femme à Saint-Martin-d'Ablois

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu
Reims, France

Après cinq jours de procès, Sylvain Dromard a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de son épouse, Laurence Dromard, le 15 juillet 2010 à Saint-Martin-d'Ablois. Son ancienne maîtresse Murielle est, elle, condamnée à 18 ans de réclusion criminelle pour complicité.

Les deux accusés ont passé leur première nuit en prison.
Les deux accusés ont passé leur première nuit en prison. © Radio France - Sophie Constanzer

Après cinq jours de procès et un peu plus de 4 heures de délibéré, les jurés de la Cour d'assises de la Marne ont donc rendu leur verdict dans la nuit de vendredi à samedi. 30 ans de réclusion criminelle : c'est la peine prononcée à l'encontre de Sylvain Dromard, reconnu coupable de l'assassinat de son épouse, Laurence Dromard, le 15 juillet 2010 à Saint-Martin-d'Ablois. Après un long silence, les deux filles de Sylvain Dromard sont tombées dans les bras de leur père, dont elles ont clamé l'innocence. Mais ce verdict, c'est un soulagement pour le frère de la victime, Laurence Dromard, qui a toujours cru en la culpabilité de l'accusé : "ma soeur elle est en paix là...".

C'est finalement la thèse du "pacte criminel" qui a convaincu les jurés

Si Sylvain Dromard est selon les jurés celui qui donne les coups - il est le seul sur la scène de crime le soir du 15 juillet 2010-, son ancienne maîtresse Murielle Bonin est condamnée à 18 ans de réclusion criminelle pour complicité d'assassinat. Coupable d'avoir acheté l'arme du crime, la batte de base-ball, et d'avoir discuté d'un "plan" dans ses échanges de SMS avec son amant avant le meurtre. "Sylvain Dromard et Murielle Bonin sont les maillons d'un pacte criminel,  ils sont aimantés et prêts à tout en 2010 pour conserver leur relation" a estimé hier l'avocate générale, qui avait requis la peine maximale, la réclusion criminelle à perpétuité, à l'encontre de Sylvain Dromard.

Il y aura un second procès : l'avocat de Sylvain Dromard fait appel

A l'annonce du verdict, Murielle Bonin s'est effondrée dans les bras de sa famille venue la soutenir pendant le procès. "Ma cliente a fait des déclarations très précises et circonstanciées, mais on se rend compte que ça se retourne contre elle", conclut l'avocat de Murielle Bonin maître Miravete. Les deux accusés ont 10 jours pour faire appel de leurs condamnations, mais l'avocat de Sylvain Dromard, Maître Lumbroso, a d'ores et déjà annoncé qu'il fait appel : "je pense que cette audience n'est pas digne de ce qu'aurait du être la tenue d'un procès qui était aussi important avec un enjeu aussi grave".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess