Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tags antisémites à Mulhouse, un homme de 58 ans interpellé par la police

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Un homme de 58 ans, de nationalité polonaise, a été interpellé ce mardi 1er décembre à Mulhouse. Lors de sa garde à vue, il a reconnu être à l'origine de plusieurs tags antisémites dans le centre-ville, dans le courant du mois de novembre.

Voitures de police au commissariat de Mulhouse
Voitures de police au commissariat de Mulhouse © Radio France - Guillaume Chhum

Un homme de 58 ans, de nationalité polonaise a été interpellé ce mardi 1er décembre à Mulhouse. Il a reconnu, lors de sa garde à vue, devant les policiers de la sûreté départementale, être à l'origine d'une dizaine de tags antisémites dans le centre-ville, dans le courant du mois de novembre. 

La dernière inscription date du 24 novembre au matin, dans le square de la Liberté, où un message haineux a été inscrit sur la stèle érigée à la mémoire du Grand Rabbin Jacob Kaplan. Plusieurs autres inscriptions ont été découvertes dans le centre-ville de Mulhouse, sur les murs de plusieurs habitations. L'homme a été identifié grâce à l'enquête minutieuse, menée par les policiers de la sûreté départementale. 

Hostilité contre Israël 

La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) avait déposé plainte, ainsi que la ville de Mulhouse. Le cinquantenaire, ancien de l'Armée Rouge, est déjà connu de la police pour des faits de violences. 

Selon une source proche de l'enquête, il voulait manifester son hostilité contre Israël et son soutien à la Palestine, car il était très remonté contre les derniers épisodes du conflit israélo-palestinien, qu'il suivait à la télé. Pour exprimer cette haine, il sortait la nuit et il taguait des messages haineux .

Il doit être déféré ce mercredi, au parquet de Mulhouse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess