Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Tags sur une mosquée de Rennes : Gérald Darmanin exprime son "dégoût" face à ces "insultes à la France"

- Mis à jour le
Par

Des tags islamophobes ont été découverts sur le centre culturel et cultuel Avicenne à Rennes ce dimanche 11 avril. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin s'est rendu sur place en fin d'après-midi pour apporter son soutien à la communauté musulmane.

Le ministre de l'Intérieur est venu apporter son soutien à la communauté musulmane. Le ministre de l'Intérieur est venu apporter son soutien à la communauté musulmane.
Le ministre de l'Intérieur est venu apporter son soutien à la communauté musulmane. © Radio France - Benjamin Fontaine

Beaucoup de tristesse et d'incompréhension ce dimanche 11 avril dans le quartier Villejean à Rennes. Des tags islamophobes ont été découverts sur le centre Avicenne , lieu culturel et cultuel pour les musulmans du quartier. 

Publicité
Logo France Bleu

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, est arrivé sur place peu avant 18h30 pour s'entretenir avec les représentants de la communauté musulmane. Il a été accueilli par des députés LREM, le président du conseil départemental d'Ille-et-Vilaine Jean-Luc Chenut, la sénatrice Françoise Gatel, la maire de Rennes Nathalie Apperé, et les représentants des cultes. 

Ceux qui se sont attaqués à ces lieux de culte sont eux-mêmes des séparatistes.

A l'issue de la réunion, le ministre a indiqué être "venu témoigner de la solidarité du gouvernement. J'ai eu le président au téléphone tout à l'heure qui m'a chargé de dire tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions qui sont des insultes aux musulmans français et des insultes à la France." Il a tenu à rappeler que "tout lieu de culte, tout lieu d'inspiration religieuse est le bienvenu dans notre pays et fait partie de nos libertés fondamentales : celles de croire ou de ne pas croire." "Je suis venu dire qu'il n'y a pas de petits faits", a-t-il ajouté, rappelant que "les actes anti-musulmans sont des actes contre la République"

Interrogé sur la multiplication des actes anti-musulmans ces derniers jours, avec notamment les menaces contre la mosquée du Mans , Gérald Darmanin a souligné qu'il y a "depuis quinze ans une augmentation des actes anti-religieux dans notre pays", contre toutes les religions. "Ceux qui se sont attaqués à ces lieux de culte sont eux-mêmes des séparatistes." "La République doit protéger tous ses enfants, et notamment ses enfants musulmans."

Nous serons particulièrement vigilants.

A deux jours du Ramadan, le ministre de l'Intérieur a tenu à rappeler qu'il avait donné pour consigne aux préfets de "protéger" les musulmans, "nous serons particulièrement vigilants", dit-il_._ Il a rappelé plusieurs mesures**, comme la présence de policiers pendant les fêtes religieuses**, l'augmentation des moyens - "l'enveloppe augmente encore de 40% pour les caméras de vidéoprotection qui sont à la disposition des lieux de culte" - et la priorisation des plaintes déposées par les présidents d'associations cultuelles.

Un peu plus tôt dans la journée, Gérald Darmanin avait apporté son soutien aux musulmans du pays.

Un soutien très apprécié au sein de la communauté du centre Avicenne ce dimanche matin.

Une enquête ouverte

Les tags ont été découverts vers 5h45 au moment de l'ouverture pour la prière du matin. Lieu de culte, le centre Avicenne est aussi un lieu de partage et d'échanges entre les habitants du quartier, toutes religions confondues. Une enquête a été confiée à la sûreté départementale de Rennes sous la qualification de "dégradations à raison de l’appartenance à une religion" qui fait encourir une peine de 4 ans d’emprisonnement et 30.000 € d’amende.

Le préfet d'Ille-et-Vilaine et la maire de Rennes, Nathalie Appéré ont tenu eux aussi à condamner ces actes. Tout comme Carole Gandon, membre de l'opposition à la ville de Rennes.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu