Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tariq Ramadan échappe à une nouvelle mise en examen pour viols

mardi 5 juin 2018 à 22:38 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Lors de son premier interrogatoire mardi devant les juges d'instruction, le prédicateur suisse Tariq Ramadan a reconnu des relations sexuelles "consenties" avec une troisième plaignante qui l'accusait de neuf viols en 2013 et 2014. Les juges d'instruction ont choisi de ne pas le mettre en examen.

Tariq Ramadan.
Tariq Ramadan. © Maxppp - SALVATORE DI NOLFI

Incarcéré dans une affaire de viols sur deux femmes, l'islamologue suisse Tariq Ramadan a reconnu des relations sexuelles "consenties" avec une troisième plaignante lors de son premier interrogatoire, mardi, devant les juges d'instruction.

Selon l’avocat du prédicateur, cette femme l'accuse de neuf viols en 2013 et 2014. Toutefois, "les magistrats ont considéré, à la suite des explications de M. Ramadan et des documents qui ont pu être fournis, qu'il n'y avait pas lieu de mettre en examen M. Ramadan" a précisé Me Emmanuel Marsigny.

Tariq Ramadan, 55 ans, est écroué depuis le 2 février et détenu à l'hôpital pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne) en raison de sa sclérose en plaques.

Il a déjà été mis en examen pour deux viols, dont l'un sur personne vulnérable, qu'il nie catégoriquement avoir commis. En Suisse, une quatrième femme a porté plainteet son témoignage doit encore être versé au dossier français.