Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tarn : il menace des agents Enedis avec un fusil avant de se retrancher chez lui

-
Par , France Bleu Occitanie

Tôt ce samedi 24 août, les gendarmes du Tarn sont intervenus à Labastide-de-Lévis, entre Gaillac et Albi. Un homme de 92 ans avait menacé avec un fusil des agents Enedis avant de se retrancher chez lui. Il a finalement accepté de se rendre et a été hospitalisé d'office.

Ce sont les gendarmes qui sont intervenus (illustration)
Ce sont les gendarmes qui sont intervenus (illustration)

Labastide-de-Lévis, France

Il était 6h30 ce samedi 24 août lorsque les gendarmes de la brigade et du Psig de Gaillac sont intervenus dans une habitation de Labastide-de-Lévis, un petit village du Tarn entre Albi et Gaillac.

Des agents Enedis menacés avec un fusil

Un homme de 92 ans venait de menacer avec un fusil des employés d'Enedis qui voulaient élaguer des arbres aux abords de sa maison.

L'homme s'est ensuite retranché chez lui.

Trois heures de négociations

Pendant trois heures, les gendarmes ont tenté de prendre contact avec le nonagénaire. Sans succès.

L'adjoint au commandant de compagnie de Gaillac et le maire de la commune étaient présents sur les lieux.

Une manœuvre d'approche a finalement été décidée jusqu'à sa porte et a permis d'entamer une négociation. Les gendarmes ont ensuite réussi à entrer dans la maison.

Hospitalisation d'office

La négociation a continué, "en douceur", précise une source à France Bleu, et l'homme a accepté de suivre les personnels soignants du Samu. Il a été hospitalisé d'office. 

Personne n'a été blessé.

A son domicile, suite à une perquisition, le fusil de chasse et des munitions ont été retrouvés. 

Les agents d'Enedis menacés ont porté plainte. L'enquête est confiée à la brigade de Gaillac.

Choix de la station

France Bleu