Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Tarn : le très jeune arnaqueur jugé à Albi ce mardi

lundi 11 mars 2019 à 20:23 Par Sandrine Morin, France Bleu Occitanie

Certains parlent de lui comme le "Rocancourt" du Tarn. Un albigeois de 22 ans va être jugé ce mardi pour des escroqueries multiples. Le tribunal correctionnel d’Albi devra comprendre s’il s’agit d'un manipulateur ou juste d’un jeune en déshérence.

Lors du procès d'Albi, le jeune-homme sera jugé pour au moins huit vols.
Lors du procès d'Albi, le jeune-homme sera jugé pour au moins huit vols. © Maxppp -

Albi, France

Styliste, pilote de moto, entrepreneur, gendarme. Des métiers qu'un jeune albigeois de 22 ans a prétendu exercé pendant des mois. Un jeune-homme mythomane, très doué pour la dissimulation et qui se servaient de multiples identités sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle  pour escroquer ces victimes qui sont pour la plupart du temps de anciens amis ou des connaissances. 

Ce mardi 12 mars, le tribunal d’Albi reproche le vol de petites sommes  au jeune-homme. Quelques centaines d’euros volés avec la carte bancaire de ses amis qui l’hébergeaient. Des grands restaurants et casino ont aussi été volés via des chèques falsifiés pour des sommes plus conséquentes. Ce qui surprend dans ce dossier, c’est la capacité du très jeune-homme à duper même les établissements les plus aguerris. Huit plaintes ont été déposées ces derniers mois. 

Mais il y a quelques semaines, le jeune homme a été condamné pour des faits similaires à Castres. Il a fait appel de cette condamnation. D’autres plaintes auraient aussi été déposés dans les départements autour de la méditerranée et notamment l’Hérault.  

Le jeune-homme devait être jugé fin décembre, mais son avocate a demandé des expertises psychiatriques. Son avocate Céline Lavau tentera d'expliquer à la cour qu'il s'agit juste d'un quasi adolescent au mal-être immense qui prenait ses rêves pour la réalité.