Transports

Télécabine : comment un tel accident a pu arriver ?

Par Mélodie Viallet et Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie vendredi 9 septembre 2016 à 16:12

Les différents câbles du "Panoramic Mont-Blanc" se sont emmêlés.
Les différents câbles du "Panoramic Mont-Blanc" se sont emmêlés. © Getty -

Une fois tous les passagers du « Panoramic Mont-Blanc » redescendus à bon port dans les vallées de Chamonix et Courmayeur ce vendredi en fin de matinée, l'heure des questions et des explications est venue.

110 personnes se sont retrouvées coincées pendant plusieurs heures dans la télécabine « Panoramic Mont Blanc », entre l'Aiguille du Midi et la pointe Helbronner. La télécabine est tombée en panne ce jeudi après-midi. 65 personnes ont été évacuées par hélicoptère jeudi soir jusqu'à la tombée de la nuit. 12 personnes ont été évacuées en rappel vers minuit et 33 ont passé la nuit dans des cabines, dont trois enfants. La machine est repartie vers minuit et tous ont pu regagner la terre ferme en fin de matinée ce vendredi. Maintenant vient donc l’heure des questions.

Un accident rarissime

Un tel accident, avec surtout un blocage aussi long des passagers dans les cabines est rarissime, en revanche le fait que les deux câbles du téléporté, le câble porteur, sur lequel roulent les cabines et le câble tracteur celui qui les tirent, le fait que ces deux câbles puissent se croiser est un incident connu, répertorié et provoqué la plupart du temps par le vent, mais quand de tels aléas météo sont annoncés les remontées sont arrêtées.

Ce n’est pas à cause du vent

Ce jeudi, nous n'étions pas dans ce cas de figure venté, selon les premières constations c'est l'arrêt brutal et inexpliqué d'une cabine qui a fait oscillé verticalement et de façon importante le câble tracteur, lequel est retombé du mauvais côté, en trois endroits. Un câble tracteur, qui dans le cas du « Panoramic Mont-Blanc » et du fait de sa longueur 5 km, c'est d’ailleurs l'un des plus long du monde, présente une grande amplitude de mouvement.

Comment les câbles ont pu se croiser

Des câbles qui se croisent c'est un incident qui est en général provoqué par le vent mais dans le cas présent ce n'est pas ça explique Daniel Pfeiffer, le directeur du service technique des remontées mécaniques et transports guidés.

Pourquoi le déclenchement de l'évacuation a-t-il été si long

Cette télécabine comme le téléphérique de l'aiguille du midi ou le Transvanoise aux Arcs n'ont pas été conçus pour être évacué. C'est pourquoi, jusque tard dans l'après-midi les techniciens de la compagnie du Mont-Blanc ont tenté de décroiser les câbles pour relancer la progression des cabines. Mais un moteur, côté italien, est tombé en panne et n'a pas pu dénouer le troisième et dernier point de blocage.

Pourquoi le déclenchement de l'évacuation a-t-il été si long

Les enseignements de cet événement

Le PDG de la compagnie du Mont-Blanc reconnait des améliorations à apporter sur les éléments de communication et de secours embarqués dans chaque cabine.

Mathieu Chavane, le PDG de la Compagnie du Mont-Blanc

Partager sur :