Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

TÉMOIGNAGE - Bébé décédé à l’hôpital de Strasbourg : "Ils ont refusé d’examiner mon enfant"

La mère du bébé de un an décédé à l’hôpital de Strasbourg fin juin veut comprendre ce qui s’est passé. Elle livre son témoignage et veut savoir pourquoi la prise en charge a été aussi longue. Une enquête en cours, après la plainte qu'elle a déposée début juillet.

L'enfant a été transporté en hélicoptère de l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) à celui de Strasbourg (Haut-Rhin)
L'enfant a été transporté en hélicoptère de l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) à celui de Strasbourg (Haut-Rhin) © Radio France - Patrick Genthon

Strasbourg, France

Après la détresse, c’est la colère qui gagne la mère du bébé de un an décédé à l’hôpital de Strasbourg fin juin à la suite d'un problème cardiaque. Une enquête est en cours, mais la maman ne comprend pas pourquoi la prise en charge de son enfant a été aussi longue le 27 juin dernier. Cette habitante de Dannemarie a déposé plainte le 10 juillet. Elle témoigne sur France Bleu Alsace.

"Ils ont refusé d'examiner mon bébé"

C’est à l’hôpital de Strasbourg que le bébé de un an de Daoulati Soufou est finalement décédé le 27 juin dernier. Avant de se retrouver là, il y a d’abord eu une longue errance entre les différents hôpitaux d’Alsace. À Altkirch (Haut-Rhin), à Mulhouse, puis à Strasbourg (Bas-Rhin) distant de plus de 130 kilomètres du premier hôpital.

Daoulati Soufou raconte comment elle a contacté les secours ce soir-là et surtout comment l’examen de son enfant a été retardé.

"Avant d’aller à Altkirch, j’avais d’abord appelé le 18. Ils m’ont dit de mettre le téléphone devant le nez de mon enfant. Après le médecin, m’a dit d’aller à Altkirch et en arrivant, ils ont refusé d'examiner mon bébé."

Malgré les protestations de la maman, on la dirige, vers la pédiatrie de Mulhouse, avec un transport en ambulance, mais sans examiner l’enfant. Là, elle attend 20 minutes avant de voir l’ambulance arriver.

Témoignage de la maman de l'enfant de un an décédé à l'hôpital de Strasbourg

La santé de l'enfant se dégrade

À Mulhouse, là aussi, Daoulati Sofou et son bébé doivent attendre un long moment. "On m’a laissée dans la salle d’attente pendant 25 minutes"

À 16h, alors que plusieurs heures ont passé, les médecins l’alarment sur la gravité de l’état de son bébé. L’enfant est  transporté en hélicoptère vers l’hôpital de Strasbourg. Il décède dans la soirée.

"Moi j’étais en panique, en pleurs. Je ne savais plus quoi faire." Elle ne comprend toujours pas pourquoi l’attente a été aussi longue pour examiner sa fille. 

Une enquête a été confiée à la gendarmerie. La procureure de Mulhouse précise que tous les intervenants seront entendus pour comprendre le déroulement de cette affaire. Il s'agit de déterminer s'il y a eu ou non dysfonctionnement et des responsabilités dans la prise en charge de l'enfant.