Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TEMOIGNAGE - En Mayenne, braquage à main armée : le patron d'un bar-tabac réussit à faire fuir son agresseur

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

A Renazé, dans le sud du département, le propriétaire d'un bar-tabac a été victime d'une violente agression. Un homme l'a menacé avec une arme. Il raconte ce moment où sa vie a été en danger.

Le Chin's's Bar à Renazé dans le Sud-Mayenne
Le Chin's's Bar à Renazé dans le Sud-Mayenne - capture d'écran

Le courage et le sang-froid du gérant du bar-tabac Le Chin's à Renazé. Il y a quelques jours, en début de soirée, juste avant de fermer, un homme, cagoulé et armé, a fait irruption dans l'établissement pour évidemment s'emparer de la caisse. Tout est allé très vite. 

Mais, malgré la surprise et le choc, le propriétaire des lieux ne s'est pas laissé faire et a réussi à faire fuir le malfaiteur. Il a bien voulu raconter à France Bleu cette expérience traumatisante : "je n'ai pas eu peur sur le coup, je l'ai fait fuir en lui criant dessus en fait. J'ai tapé de toutes mes forces sur les vitres en plexiglas devant ma caisse. Et c'est lui qui a eu peur. Il est parti. Tout ça n'a pas duré longtemps, quelques secondes. Il m'a pointé une arme, je ne sais pas si elle était vraie. Il était cagoulé, portait une veste noire. On n'arrive pas à le décrire davantage sur les vidéos. Aujourd'hui, ça va un peu mieux mais j'ai des séquelles, la nuit, je me sens oppressé, je me réveille, ce n'est pas une mince affaire de se faire agresser de la sorte. On se méfiera maintenant un peu plus". 

Le buraliste lance à ses collègues commerçants de la Mayenne un appel à la vigilance car il redoute une recrudescence de ce type d'attaques. C'est la gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne qui est chargée de l'enquête. Selon nos informations, des auditions ont été menées mais n'ont pas abouti à ce jour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess