Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TEMOIGNAGE : "La mobilisation fait plaisir" confie le restaurateur victime d'un livreur antisémite

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

L'ambassadeur d'Israël en France était de passage à Strasbourg ce mercredi 13 janvier, pour apporter son soutien aux restaurateurs victimes d'injures antisémites la semaine dernière. Un livreur Deliveroo avait refusé la commande, indiquant "je ne sers pas les juifs".

Deux restaurateurs casher portent plainte contre un livreur Deliveroo, qui a refusé de prendre des commandes au motif qu'elles étaient préparées dans des restaurants juifs.
Deux restaurateurs casher portent plainte contre un livreur Deliveroo, qui a refusé de prendre des commandes au motif qu'elles étaient préparées dans des restaurants juifs. © Maxppp - Cristiano Minichiello / AGF Foto

L'indignation se poursuit et s'étend aux hautes sphères de l'Etat d'Israël, près d'une semaine après l'incident antisémite impliquant un livreur Deliveroo. L'ambassadeur d'Israël en France, Daniel Saada, est venu ce mercredi 13 janvier à Strasbourg, dans l'un des restaurants visés. Deux restaurateurs strasbourgeois ont porté plainte.

Le représentant en France de l'Etat Israélien est venu leur apporter "un message de soutien et de solidarité face à un antisémitisme qui se reproduit malheureusement inlassablement, mais aussi _un message de colère_. Israël n'est pas une source de réprobation mais de fierté".

"Ce soutien fait plaisir, on ne se sent pas seul face à ces actes et puis on se dit qu'on n'a pas fait tout ça pour rien", se réjouit Salomon, un des restaurateurs visés. Il a fait face au livreur jeudi dernier, et se remémore ses mots : "il me demande si c'est un restaurant israélite, je lui réponds oui et je vois qu'il annule la commande", se souvient Salomon. "Je lui demande donc s'il fait cela parce qu'on est juif, et très calmement il me regarde et me répond oui, et il part".

Le compte du livreur a été suspendu

Le restaurateur se dit encore choqué : "C'est la première fois que cela arrive en plus de 10 ans d'ouverture". Heureusement, les messages de soutien et l'indignation sur les réseaux sociaux et dans les médias lui font du bien : "On ne s'attendait pas à tout cela, tout est allé très vite" raconte le restaurateur avant de retourner à sa cuisine.

L'enquête est en cours pour identifier le livreur. Son compte Deliveroo a été suspendu, a indiqué hier la ministre en charge de la citoyenneté, Marlène Schiappa, qui a convoquée la directrice générale de Deliveroo France ce mardi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess