Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TEMOIGNAGE | Violences conjugales : Hélène Montel raconte son quotidien avec un pervers narcissique

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Alsace, France

A l'occasion de la journée pour l'élimination des violences à l'égard des femmes, ce jeudi 25 novembre, France Bleu Alsace a recueilli le témoignage d'Hélène Montel. Elle a subi pendant vingt ans de la part de son mari des violences psychologiques.

Le 39 19 est le numéro d'appel pour les femmes victimes de violences conjugales
Le 39 19 est le numéro d'appel pour les femmes victimes de violences conjugales © Maxppp

L'an dernier, en France, 134 femmes ont perdu la vie sous les coups de leur mari. On estime que chaque année, 216 000 femmes sont victimes de violences physiques de la part de leur ancien ou actuel partenaire. Des chiffres diffusés largement chaque année à l'occasion de la journée  de lutte contre les violences faites aux femmes. Mais ces chiffres ne tiennent pas compte des violences psychologiques.

Pendant 20 ans, Hélène Montel (c'est un pseudo) a vécu avec un pervers narcissique. Aujourd'hui séparée, elle s'est installée en Alsace pour se reconstruire. Hélène Montel vient de publier un livre pour raconter son histoire "Détruite", aux éditions l'Archipel.

"Tout était conçu pour me rendre folle"

"Je n'ai rien vu, je n'ai compris qu'après coup", raconte Hélène Montel. "J'étais épuisée tout le temps sans comprendre réellement pourquoi. Tout était conçu pour me faire tourner en bourrique, pour me rendre folle. Mon mari générait des problèmes pour ensuite me les reprocher". 

Dans son livre, Hélène Montel explique comment elle a réussi à s'en sortir. Son mari est partie pour une autre, tout en essayant de maintenir son emprise sur elle. Autour d'elle, peu de gens ont compris ce qui se passait. 

"Monsieur parfait est le pire des salopards à la maison"

"Je ne peux pas leur reprocher, moi même j'ai mis près de 20 ans à comprendre", témoigne Hélène Montel sur France Bleu Alsace. "Pour manipuler, il faut être agréable, serviable,  sympathique. C'est très difficile d'imaginer que monsieur parfait est le pire des salopards une fois à la maison. Il n'y a pas de coups physiques pour aller à l’hôpital faire une radio. Il m'est arrivé d'aller porter plainte avec certaines attestations, ça ne donne rien, ce n'est jamais assez étayé".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess