Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"J'ai dit à ma femme, il y a un fou derrière nous" raconte le seul témoin de l'accident de Sainte-Catherine-de-Fierbois

vendredi 6 avril 2018 à 17:21 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Le seul témoin direct de l'accident de Sainte-Catherine-de-Fierbois, en Indre-et-Loire, raconte ce qu'il a vu le dimanche 1er avril. Il parle d'un "automobiliste pressé", qui zigzaguait sur la route. Il aurait évité un premier véhicule à contre-sens, avant de percuter de face l'Austin Mini.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Lionel Vadam/Est Républicain/Maxppp

Indre-et-Loire, France

Pascal David a pris la route ce dimanche 1er avril, pour partir dans les Pyrénées-Atlantiques. Quelques minutes après son départ, il sera le seul témoin de l'accident dramatique de ce matin là, à Sainte-Catherine-de-Fierbois, au nord de Sainte-Maure-de-Touraine. 3 membres d'une même famille sont morts, percutés de face par un pick-up arrivé à contre-sens. Les analyses toxicologiques ont montré ce jeudi que le conducteur, un habitant de Châtellerault, était ivre et sous stupéfiant. Il n'avait pas dormi de la nuit. Pascal David a été auditionné par les gendarmes à Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques ce jeudi. Un témoignage accablant contre le conducteur du pick-up.

Ca me met hors de moi. Je suis furieuse. Corinne Orzéchowski, préfète d'Indre-et-Loire, en apprenant l'état du conducteur du pick-up

Pascal David s'est engagé sur la départementale 910 à hauteur de Sorigny ce dimanche matin. Très vite, il a vu arriver derrière lui une voiture à grande vitesse. "Je me rappelle avoir dit à mon épouse, il y a un fou derrière nous" explique Pascal David. Le pick-up s'est finalement éloigné à une petite cinquantaine de mètres. Sur la route, il croise une voiture de couleur blanche faisant des appels de phares. "Je suppose que le fameux pick-up arrivait face à lui". A cet instant, l'accident a pu être évité.

Un témoignage accablant

"Mais un peu plus tard, nous avons abordé une portion à trois voies, deux dans notre sens et une seule dans l'autre sens" poursuit Pascal David. "Quand j'ai vu arriver l'Austin face à moi, j'ai tout de suite regardé dans le rétroviseur. J'ai vu alors le pick-up totalement sur la voie de gauche, et aussitôt j'ai vu le choc dans le rétro"

Le conducteur du pick-up a eu un comportement irresponsable. Pascal David, le seul témoin de l'accident

Sapeur-pompier à la retraite, Pascal David prévient immédiatement les secours, s'approche de l'Austin, et constate la gravité de l'accident. Il assure avoir vu le conducteur du pick-up sortir de son véhicule seul. L'homme de 28 ans a eu "un comportement irresponsable" selon lui. "Il s'est éloigné de l'Austin en ignorant totalement les victimes. Il est parti téléphoner à une centaine de mètres de là".