Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Bella : accidents en série au Pays Basque et coupures de courant

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn Bigorre

La tempête Bella est arrivée au Pays Basque dans la nuit de dimanche à lundi 28 décembre. La grêle a provoqué des accidents de la circulation. Plusieurs centaines de foyers sont privés d'électricité. Le littoral est placé en vigilance orange "vagues submersion".

Conséquence de la tempête Bella, la grêle s'est abattue sur la zone de Briscous
Conséquence de la tempête Bella, la grêle s'est abattue sur la zone de Briscous © Radio France - Bixente Vrignon

L'avant-garde de la tempête Bella, avec ses rafales de vent et ses averses, a touché le littoral basque dans la nuit de dimanche 27 décembre à lundi 28, accompagnée de grêle. Premières conséquences : de nombreux accidents sur le nord du territoire et 250 foyers privés d'électricité (400 sur l'ensemble du département), principalement à Urrugne et Saint-Pée-sur-Nivelle, ainsi qu'à Anglet et Mouguerre.

Coupures d'électricité

Les averses de grêle ont recouvert les routes en plusieurs secteurs du département, surprenant certains automobilistes. Des accidents, essentiellement matériels et sans gravité, étaient dénombrés par les gendarmes et les pompiers sur les 3 autoroutes des Pyrénées-Atlantiques (A63, A64 et A65). Le secteur de Briscous au Pays Basque a été particulièrement touché. Un poteau s'est également abattu sur la RD18 à hauteur d'Estérençuby, mais il a pu être dégagé.

La grêle sur l'autoroute A 64 dans le secteur de Briscous
La grêle sur l'autoroute A 64 dans le secteur de Briscous © Radio France - Bixente Vrignon

Pour leur part, les fortes rafales de vent mettent à mal le réseau électrique. A 6 heures du matin, 400 foyers étaient privés d'électricité dans le département, dont 250 sur la côte basque. Malgré l'intervention des 80 techniciens mobilisés par Enedis et ses sous-traitants pour rétablir le courant, ce nombre de faiblissait pas à la mi-journée, de nouveaux foyers étant à leur tour touchés, sur le littoral mais également du côté de la Soule dans les secteurs de Larrau et Charrite-de-Haut.

Des vagues géantes

L'opérateur des réseau de télécommunication s'attend à une après-midi mouvementée avec un renforcement des rafales de vents, jusqu'à 110km/h sur la côte selon Météo France. La ville de Bayonne a fermé ses animations de Noël en centre-ville ce lundi.

Le littoral basque a été placé, par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, en vigilance orange "vagues submersion" au moins jusqu'en début de soirée. Avec le vent d'ouest, les vagues forcissent et déferlent sur la côte. Elles pourraient atteindre jusqu'à 8,50 à 9 mètres au large selon la préfecture. À Saint-Jean-de-Luz, qui a fermé l'accès à une partie de son littoral, on a enregistré cette nuit des vagues jusqu'à 5,60 mètres au large.

Pour l'heure, les dégâts restent peu importants, mais le pire de la tempête est encore à venir. Il est donc fortement conseillé de rester chez soi et dans tous les cas d'éviter le bord de mer et les routes inondables.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess