Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Tempêtes de 1999, 20 ans après

Tempête de 1999 : 20 ans après, environ la moitié des lignes électriques ont été enterrées en Berry

-
Par , France Bleu Berry

C'est l'une des réponses apportées après la tempête de 1999. Afin de limiter les dégâts, Enedis (ex-EDF) a accéléré depuis 20 ans l'enfouissement des lignes électriques. En Berry, environ 45% du réseau est aujourd'hui sous terre.

Conséquence de la tempête 99 dans l'Indre, à Saint-Gaultier.
Conséquence de la tempête 99 dans l'Indre, à Saint-Gaultier. © Maxppp - STEPHANE GAILLOCHON

Châteauroux, France

C'était il y a vingt ans jour pour jour.  Les 26, 27 et 28 décembre 1999 la "tempête du Siècle" balaye la France, tuant 92 personnes et provoquant des dégâts considérables. Les région les plus touchées ? L'Aquitaine, le Limousin et le Poitou-Charentes. Mais le Berry n'est pas épargné non plus.  Des nombreuses chutes d'arbres provoquent d'innombrables coupures de courant. Pendant des jours, les agents d'EDF (aujourd'hui Enedis) sont sur le pont. 

Là on se rend compte de l'utilité et du sens même de notre travail"

Aujourd'hui Jean-Charles Malochet est le chef d'intervention d'Enedis de l'Indre. Il y a 20 ans, il travaillait déjà pour cette entreprise qui s’appelait alors EDF. "J'étais en poste à l'époque sur Bourges comme technicien mais entre l'Indre et le Cher on a été touchés de la même manière". Jean-Charles Malochet passe alors plusieurs jours dehors, avec ses collègues, pour tenter de réparer le réseau. Vingt ans après, il résume ce qu'il a vécu et vu en un seul mot : "Incroyable. Incroyable parce qu'on s'est retrouvés dépassés. On avait beau dépannée, il y avait toujours des pannées derrières, et derrière et derrière." 

Pour lui, la tempête 1999 "a été quelque chose de vraiment structurant puisque là on se rend compte de l'utilité et du sens même de notre travail et on ne peut pas s'empêcher d'y penser même si aujourd'hui cela a bien changé". Le désastre a en effet créé un déclic. EDF décide alors de créer la FIR : la Force d'Intervention Rapide. "Elle permet de pré mobiliser des équipes en avant d'un coup de vent" explique M Malochet, "et donc, soit on pré-dispose des hommes et du matériel sur les zones qui vont être touchées. Soit on se prépare pour pouvoir avoir des renforts. Donc cette 'FIR' est vraiment adaptée aux situations de crise". Il y a quelques jours seulement des agents de la 'FIR' se sont rendus en Berry lors d'un gros coup de vent qui avait provoqué des milliers de coupures de courant. 

Enedis a enterré environ 45% des lignes électriques en Berry

Autre nouveauté liée à la tempête 1999, EDF décide d'enterrer les lignes électriques. Environ 45% le sont aujourd'hui en Berry. Et cela devrait augmenter encore dans les prochaines années si l'on en croit le chef d'intervention d'Enedis de l'Indre : "Chaque année il y a des programmes qui vont dans ce sens, des projets extrêmement importants et extrêmement coûteux. C'est d'ailleurs pour cela que l'on a pas pu tout faire en vingt ans mais on continue dans notre région a enfouir le réseau".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu