Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête en Bretagne : des promeneurs à la mer et une cuve de fioul fragilisée

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel
Penmarch, France

La tempête qui s'abat sur la Bretagne a fait des blessés. Des promeneurs qui sont tombés à la mer en regardant les vagues à Ploudalmézeau, dans le Finistère. A Penmarc'h, les cuves de fioul se sont descellées sur le port

Dans le Cap-Sizun, la houle et la marée haute se conjuguent. Impressionant
Dans le Cap-Sizun, la houle et la marée haute se conjuguent. Impressionant © Radio France - Vianny Smiarovski

Alors que la tempête souffle sur la pointe bretonne, un homme et une femme de 75 et 76 ans sont tombés à la mer, ce lundi après-midi, à Ploudalmézeau, dans le nord Finistère. Un passant, âgé de 50 ans, s'est jeté à l'eau pour tenter de secourir les deux promeneurs.  Les creux, là où ils se trouvaient, font entre 6 et 8 mètres. Tous ont été récupérés, et un hélicoptère est mobilisé sur place. 

Les deux promeneurs imprudents ont été transportés à la Cavale Blanche. L'un d'eux était inconscient à sa sortie de l'eau, mais il a été réanimé.

Leur sauveteur, un homme de 50 ans, est choqué mais indemne.

Des cuves de fioul fragilisées à Penmarc'h

A Penmarc'h, les deux cuves de fioul qui alimentent normalement les chalutiers sont descellées de leur socle. Les deux réservoirs de 100.000 litres sont chahutés par les vagues, mais  la marée descendante joue pour les secours.

Selon la Préfecture, l'une de ces deux cuves est vide, l'autre devrait être pompée par un camion citerne dans la soirée pour éviter tout risque de pollution.

 Le port, où se massaient les curieux pour photographier la tempête, a été évacué par les gendarmes et les pompiers qui interviennent sur place depuis 17h30.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess