Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tempête Zeus : des interventions toute la journée pour les pompiers de la Loire

lundi 6 mars 2017 à 21:30 Par Marion Aquilina, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les pompiers ont été très sollicités après le passage de la tempête Zeus dans le département de la Loire. Ils ont compté plus de 1 100 appels et plus de 200 interventions.

Une maison a été en partie détruite après le passage de la tempête Zeus à Saint-Just-Saint-Rambert
Une maison a été en partie détruite après le passage de la tempête Zeus à Saint-Just-Saint-Rambert © Radio France - Pompiers de la Loire

Loire, France

Pendant le passage de la tempête Zeus dans le département de la Loire, les pompiers de la Loire ont reçu plus de 1 100 appels. Ils ont dû gérer plus de 200 interventions. Quatre postes de commandement de secteurs ont été mis en place à Feurs, Roanne, Andrézieux et Saint-Etienne. Les pompiers sont beaucoup intervenus pour des chutes d'arbres et des toitures endommagées. Les rafales de vent ont parfois fait de gros dégâts.

La priorité pour les pompiers, c'est de rassurer les habitants. Le lieutenant colonel Didier Michaud a dû gérer cette situation de crise : "La priorité c'est le secours des gens s'il y a un accident corporel, ensuite c'est la protection des biens si c'est une école ou un hôpital. On priorise ces interventions". Les pompiers de la Loire essaient aussi de conseiller les habitants sur les gestes à avoir et ceux à proscrire.

Une quinzaine de pompiers s'occupaient de gérer tous les appels et sur le terrain une centaine de pompiers étaient répartis sur le département de la Loire.

Une maison détruite par un arbre

Les interventions des pompiers ont été surtout marquées par des chutes d'arbres, notamment sur les routes du nord du département de la Loire. La RD105 a été fermée au niveau de l'hôpital Legrand et la RD 48 a été coupée à hauteur du Cergne. Une chute d'arbre a également perturbé le trafic sur la ligne SNCF Saint-Etienne-Roanne puisqu'il est tombé sur la voie ferrée à Commelle-Vernay.

Un arbre s'est abattu sur une maison à Saint-Just-Saint-Rambert après le passage de la tempête Zeus - Radio France
Un arbre s'est abattu sur une maison à Saint-Just-Saint-Rambert après le passage de la tempête Zeus © Radio France - Pompiers de la Loire

Des toitures ont été endommagées après des chutes d'arbres et des rafales de vent à Saint-Just-Saint-Rambert. Un arbre a été déraciné et s'est abattu sur une maison, en partie détruite. Une personne était coincée à l'intérieur mais les pompiers ont pu intervenir rapidement et la mettre à l'abri.

Dans la Commune du Sorbiers, les enfants de l'école de la Côte, eux, ont vu le toit de l'école arraché par le vent. La toiture métallique s'est retrouvée pliée comme une crêpe. Enfin le magasin Gifi à l'Etrat, lui, a perdu sa devanture. Les 150m² de tôle d'aluminium sont tombé d'un coup, en début d'après-midi, heureusement sans faire de blessés.

Tempête Zeus : deux morts, plus de 600.000 foyers privés d'électricité, "du jamais vu depuis 1999" selon Enedis - Visactu
Tempête Zeus : deux morts, plus de 600.000 foyers privés d'électricité, "du jamais vu depuis 1999" selon Enedis © Visactu

>>> LIRE AUSSI :
- Tempête : les pompiers croulent sous les appels dans la Loire et la Haute-Loire
- Miracle en pleine tempête : la façade entière d'un magasin se fracasse au sol sans faire de victime
- Tempête Zeus : 15.000 foyers privés d'électricité cette nuit dans la Loire
- Tempête Zeus : deux morts, plus de 600.000 foyers privés d'électricité, "du jamais vu depuis 1999" selon Enedis