Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mouvement dans les lycées : fortes tensions à Mulhouse, un assistant d'éducation blessé dans le Bas-Rhin

jeudi 6 décembre 2018 à 11:21 Par Aude Raso et Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Des centaines de lycéens ont bloqué les abords du lycée Albert-Schweitzer jeudi matin, pour protester contre la plateforme Parcoursup et la réforme du bac. Dans l'académie de Strasbourg, cinq établissements ont été confrontés à des incidents.

Manifestation devant le lycée A. Schweitzer à Mulhouse.
Manifestation devant le lycée A. Schweitzer à Mulhouse. © Radio France - Patrick Genthon

Mulhouse, France

Plusieurs centaines de lycéens ont bloqué le lycée Albert Schweitzer de Mulhouse depuis 8h jeudi. L'établissement a été fermé. Des cocktails molotov ont été lancés en début de matinée. Les policiers ont lancé des gaz lacrymogènes vers 10h. Des poubelles ont été incendiées. Toute la journée, environ 200 lycéens ont joué au chat et à la souris avec les policiers dans le centre ville de Mulhouse. Trois jeunes ont été interpellés.

Un assistant d'éducation blessé

Un rassemblement avait lieu également devant le lycée Blaise Pascal à Colmar. Dans le Bas-Rhin, 3 établissements étaient concernés. Les rassemblements au départ pacifiques ont évolué en affrontements avec les force de l'ordre. Des pétards et fumigènes ont été lancés. Un assistant d'éducation a été blessé, victime de coups de la part d'un jeune extérieur au lycée. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Strasbourg, chancelière des universités d’Alsace "condamne fermement ces actes de violence et rappelle que la préoccupation première de l’Éducation nationale est la protection des élèves, des personnels et la sécurisation des lycées et de leurs abords face à toutes ces formes de violence". 

Les lycéens se mobilisent partout en France contre Parcoursup, la réforme du bac.