Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tentative d'assassinat à Décathlon : le tireur présumé mis en examen pour tentative d'assassinat

jeudi 14 mars 2019 à 20:06 - Mis à jour le samedi 16 mars 2019 à 9:45 Par Sylvie Bassal, France Bleu Champagne-Ardenne

L'auteur présumé du coup de feu tiré mercredi dans le magasin Décathlon de Reims-Cormontreuil est un mineur de 15 ans. Il a été mis en examen ce vendredi pour tentative d'assassinat et port d'arme prohibée.

Le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette (à gauche) est revenu sur les faits en conférence de presse.
Le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette (à gauche) est revenu sur les faits en conférence de presse. © Radio France - Sylvie Bassal

Reims, France

Au lendemain du coup de feu tiré mercredi après-midi dans le magasin Décathlon de Reims-Cormontreuil, le procureur de la République de Reims a donné une conférence de presse ce jeudi  pour revenir sur des faits qu'il qualifie de graves et criminels.

Tous les protagonistes de cette affaire sont des mineurs de 14 et 15 ans. Un groupe du quartier Europe et un jeune du quartier des Châtillons. Ce mercredi 13 mars, les jeunes du quartier Europe cherchent à rencontrer le jeune des Châtillons. Ils ont sans doute un contentieux à régler. Ils demandent à une jeune fille de jouer l'intermédiaire et de lui donner rendez-vous. la jeune fille s'exécute tout en prévenant le jeune des Châtillons qu'il s'agit sans doute d'un piège. Rendez-vous est fixé sur la zone commerciale de Cormontreuil. Si les jeunes du quartier Europe viennent les mains dans les poches, ce n'est pas le cas de l'autre mineur qui se présente armé d'un fusil de chasse chargé. Calibre 16. L'arme était dans un sac et il a pris le bus avec confirme le procureur Matthieu Bourrette. 

Il a pris le bus avec son arme cachée dans un sac

Rentré dans le magasin, il tire. Les plombs se fichent à 1m50 du sol mais ne blessent personne. C'est un vigile qui intervient tout de suite. Il le plaque au sol et le neutralise jusqu'à l'arrivée des secours. "Un héros du quotidien" pour le procureur de Reims.

On sait peu de choses sur le conflit qui peut exister entre ces jeunes de deux quartiers rémois. L'enquête n'a pas encore permis de le déterminer.

A l'issue de sa garde à vue, le tireur présumé a été mis en examen vendredi pour tentative d'assassinat et port d'arme prohibée.  Le jeune mineur reconnait les faits mais ne semble pas en comprendre la gravité selon les enquêteurs. Il reste étrangement froid. Ne semble avoir aucun remord." il voulait manifestement passer à l'acte " a expliqué le procureur " il avait une volonté affichée de tirer sur quelqu'un d'un autre quartier."

Tentative d'assassinat

Si la Garde à vue a été prolongée pour le tireur présumé, les quatre autres mineurs du quartier Europe ont été relâchés dans la journée de ce jeudi. Un sixième protagoniste , la jeune fille qui a organisé le rendez-vous a été interpellée et placée en garde à vue. Il semble, selon les premiers éléments de l'audition, qu'elle ne savait pas que le jeune des Châtillons viendrait armé.

Il s'agit bien d'une affaire hors du commun, avec un mineur déterminé et prêt à en découdre. " On a le sentiment qu'il est passé d'un jeu virtuel à la réalité" a conclu le procureur.