Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Tentative d'évasion d'un détenu lors de sa prise en charge au CHU Pellegrin de Bordeaux

jeudi 3 janvier 2019 à 16:11 Par Fanny Ohier, France Bleu Gironde

Un détenu de la maison d'arrêt de Gradignan a tenté de s'évader ce jeudi 3 janvier, au moment de sa prise en charge au CHU de Pellegrin à Bordeaux pour une blessure légère. Après une brève course-poursuite avec ses gardiens, il a finalement été rattrapé. Il risque jusqu'à six mois de prison.

L'hôpital Pellegrin, le principal site du CHU de Bordeaux.
L'hôpital Pellegrin, le principal site du CHU de Bordeaux. © Radio France - Yves Maugue

Bordeaux, France

A huit heures du matin ce jeudi 3 janvier, un détenu de la maison d'arrêt de Gradignan a tenté d'échapper à ses gardiens depuis l'unité hospitalière de sécurité inter-régionale du CHU de Pellegrin à Bordeaux, où il avait été pris en charge pour une blessure aux genoux. Rapidement rattrapé, sa tentative risque d'alourdir sa peine d'emprisonnement.  

La tentative d'évasion s'est déroulée après que le détenu ait été pris en charge à l'hôpital, au moment de son retour vers le véhicule de transport. A ce moment là, il était escorté par trois gardiens et accompagné d'un second détenu. Le fugitif a bousculé l'un des agents pénitentiaire, a jeté ses béquilles avant de s'échapper en courant. D'abord surpris, les surveillants se sont immédiatement mis à sa poursuite et l'ont rattrapé quelques minutes plus tard. Personne n'a été blessé pendant l'épisode et l'autre détenu n'a pas bougé.  

Le fugitif, de 40 ans, purgeait une petite peine à la maison d'arrêt de Gradignan, incarcéré incarcéré pour une affaire de fraude et de vols. Suite à sa tentative d'évasion, il a été placé en garde à vue. Le parquet décidera ensuite des poursuites potentielles à son encontre, il risque jusqu'à six mois de prison. 

Les tentatives d'évasion sont très rares à Bordeaux, selon Jean-Michel Camu, directeur interrégional adjoint des services pénitentiaires.