Faits divers – Justice

Tentative d'infanticide à St Pée-sur-Nivelle : sept ans de réclusion criminelle pour Catherine Rousse

Par Paul Nicolaï, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque jeudi 15 décembre 2016 à 8:54

Catherine Rousse dans le box des accusés
Catherine Rousse dans le box des accusés © Radio France - paul nicolai

Catherine Rousse a été reconnue coupable de "tentative d'homicide" cette nuit par la Cour d'Assises des Pyrénées-Atlantiques à Pau. Cette tarbaise de 37 ans est condamnée pour avoir tenté d’étrangler sa fille alors âgée de 7 ans. Les faits remontent au 18 mai 2014 à St Pée-sur-Nivelle.

L'avocat général Olivier Janson avait requis 8 ans de réclusion criminelle, le jury de la Cour d'Assises des Pyrenées-atlantiques a finalement condamné Catherine Rousse à 7 années d'enfermement. Après trois jours d’audience cette tarbaise de 37 ans, salariée de la CPAM, est sanctionnée pour avoir tente d’étrangler sa propre fille alors âgée de 7 ans.

Les faits remontent au 18 mais 2014 à St Pée sur Nivelle alors que la petite Manuela et sa mère revenaient d'une journée de baignade au lac de St Pée-sur-Nivelle. Après une nouvelle crise de nerfs de l'enfant, au "comportement souvent tyrannique" selon sa propre mère, Catherine Rousse avait essayé de l’étrangler avec un lacet de chaussure. L'enfant avait été sauvée en raison de l'intervention d'un couple d'automobilistes.

Catherine Rousse a déjà effectué 19 mois de détention préventive et comparaissait libre devant la Cour d'Assises après une remise en liberté en 2015.