Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une tentative de blocus tourne mal au lycée Raymond Naves de Toulouse, sept jeunes interpellés

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une centaine de jeunes se sont mobilisés devant le lycée Raymond Naves ce lundi 25 novembre et ont mis le feu à une poubelle et à un container avant l'intervention de la police. Un avertissement avant le 5 décembre, selon certains.

Sans réellement bloquer le lycée, plusieurs centaines d'élèves se sont mobilisés devant l'établissement toulousain, ce lundi 25 novembre, avant d'être dispersés par la police.
Sans réellement bloquer le lycée, plusieurs centaines d'élèves se sont mobilisés devant l'établissement toulousain, ce lundi 25 novembre, avant d'être dispersés par la police. © Radio France - Winny Claret

Toulouse, France

Pourquoi un tel grabuge devant le lycée Raymond-Naves, ce lundi 25 novembre ? Environ 150 personnes mobilisées, pour la plupart scolarisées dans l'établissement, peu avant 8h. Au moins une poubelle et un container incendiés. Pompiers et policiers obligés d'intervenir. De nombreux tirs de projectiles vers les forces de l'ordre, un policer légèrement blessé à la main, et sept jeunes de 14 à 18 ans interpellés. 

Le blocus annoncé n'a pas vraiment eu lieu et les élèves ont pu aller en cours, et le calme est revenu devant l'établissement en début d'après-midi.

Le goudron fume encore ce lundi après-midi dans l'allée qui mène au lycée Raymond Naves, après qu'un container a été incendié par jeunes dans la matinée - Radio France
Le goudron fume encore ce lundi après-midi dans l'allée qui mène au lycée Raymond Naves, après qu'un container a été incendié par jeunes dans la matinée © Radio France - Winny Claret

"On veut montrer qu'on est là pour le 5 décembre"

Des appels à se mobiliser devant le lycée ce lundi matin tournaient sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Pour Zoé, élève de seconde à Raymond Naves, c'est un avertissement avant le mouvement de grève nationale du 5 décembre. "C'est contre la réforme des retraites et du bac, selon l'adolescente. Ça nous concerne, c'est notre avenir quand-même.

Mais pourquoi aussi tôt ? Selon Ali, en seconde lui aussi, c'est "pour montrer qu'on est là." Lui a déjà prévu de bloquer son lycée, le 5 décembre dans la matinée, avant de rejoindre la manifestation qui partira du conseil régional, aux côtés des syndicats et des gilets jaunes.

Tous les élèves ne sont pas d'accord

Si les images ont vite tourné sur les réseaux sociaux, la direction de l'établissement, qui ne souhaite pas s'exprimer au micro de France Bleu Occitanie, temporise. Elle assure qu'il n'y a rien eu d'autre que quelques poubelles parties en fumées, et regrette ces incendies juste à côté d'écoles maternelle et primaire. 

Parmi les élèves, certains dénoncent aussi ce qu'il s'est passé, ce lundi matin. Lisa, en terminale à Raymond Naves, n'était pas au courant de cette mobilisation, elle a été accueillie par les poubelles en feu alors qu'elle se rendait en cours. Selon elle, il n'y avait aucun message derrière : "Ils ne savent même pas pourquoi ils ont fait ça, c'était juste pour attirer l'attention."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu