Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tentative de cambriolage du musée chinois du château de Fontainebleau : six malfaiteurs mis en examen

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Cinq Espagnols et un Chinois ont été mis en examen et écroués fin décembre. Ils ont été interpellés dans la nuit du 27 au 28 décembre, soupçonnés d'avoir voulu cambrioler le musée chinois du château de Fontainebleau, en Seine-et-Marne.

La cour du château de Fontainebleau
La cour du château de Fontainebleau © AFP - MANUEL COHEN

Ils voulaient cambrioler le musée chinois du château de Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Six malfaiteurs présumés, cinq Espagnols et un Chinois, ont été mis en examen et placés en détention provisoire fin décembre, pour association de malfaiteurs et vols en bande organisée. 

Cagoules et pieds de biche dans leurs voitures

Les six suspects, âgés de 30 à 45 ans, ont d'abord été repérés par la police judiciaire de Madrid. Elle a informé ses homologues français. Ces derniers ont suivi les malfaiteurs lors de leur repérage au château. Et finalement, ils les ont interpellés dans la nuit du 27 au 28 décembre, à Nemours. L'arrestation a eu lieu sur le parking de leur hôtel. Dans leurs deux véhicules, volés, les enquêteurs ont découvert pieds de biche, cagoules, gants ou encore pioches. 

Selon le colonel de gendarmerie, Didier Berger, interrogé par franceinfo, les enquêteurs ont également retrouvé "des photos qui permettaient de confirmer qu'ils allaient dérober des objets d'art d'origine asiatique en exposition dans le musée de Fontainebleau". Lors de leur garde à vue, les suspects ont nié le cambriolage. Ils ont évoqué, selon le Parisien, "de simples visites touristiques".

La police cherche maintenant à identifier le commanditaire de ce cambriolage.

800 œuvres rassemblées par Napoléon III

Le musée chinois du château de Fontainebleau regroupe près de 800 œuvres d'art asiatiques, collectionnées par Napoléon III et son épouse Eugénie, dans les années 1860

Le lieu avait déjà été cambriolé en 2015. Des cambrioleurs étaient repartis avec une quinzaine d’œuvres. Elles n'ont jamais été retrouvées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess