Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tentative de meurtre par des militaires de la DGSE : le commanditaire présumé interpellé

-
Par , France Bleu, France Bleu Orléans, France Bleu Paris

franceinfo révèle ce samedi 30 janvier qu'un homme a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur la tentative de meurtre d'une coach en entreprise de Créteil par deux militaires de la DGSE, à l'été 2020. Cet homme est soupçonné d'être le commanditaire de l'assassinat.

Les deux hommes sont d'anciens militaires de la DGSE [photo d'illustration].
Les deux hommes sont d'anciens militaires de la DGSE [photo d'illustration]. © Maxppp - IAN LANGSDON/EPA

Un coach en entreprise a été interpellé vendredi 29 janvier, soupçonné d'avoir commandité l'assassinat d'une concurrente, selon les informations de franceinfo. Il est suspecté d'avoir demandé à deux militaires de la DGSE, les services de renseignement extérieurs français, de commettre le crime. Ces derniers avaient été interpellés à l'été 2020 et mis en examen pour tentative d'homicide volontaire. Ils étaient affectés au centre parachutiste d'entraînement spécialisé de Saran, près d'Orléans.

L'espionne du Mossad n'en était pas une

Lors d'une simple opération de routine, la police découvre le 24 juillet 2020 dans une voiture à Créteil (Val-de-Marne) deux hommes habillés sombre, armés d'un pistolet avec un silencieux bricolé, soupçonnés d'être sur le point de commettre un cambriolage. Ils finissent par expliquer être de la DGSE et sur le point d'assassiner une espionne du Mossad, les services secrets israéliens. Au fil de l'enquête, les policiers ne trouvent aucun lien entre la victime et l'espionnage, et finissent, après des révélations et plusieurs gardes à vue, par remonter jusqu'au commanditaire d'un contrat à 50.000 euros pour éliminer Marie-Hélène Dini.

Cette dernière, également coach en entreprise, tentait de moraliser les pratiques du secteur avec un syndicat professionnel de coaching. Un nouveau label qui aurait déplu à la concurrence. La piste privilégiée par les enquêteurs est donc celle d'un contentieux dans le monde de la formation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess