Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

"Terre de Liens" fait pousser des terres en Poitou

dimanche 8 mai 2016 à 18:00 Par Mélodie Viallet, France Bleu Poitou

"Terres de Liens" est un mouvement associatif né en 2007 en France. Il existe depuis 2012 en Poitou-Charentes. Cette association permet à des agriculteurs qui n’ont pas d’héritages familiaux de s'installer. Pour cela l’association propose aux citoyens de financer des terres.

Joanie, Benjamin et Freddy sur leurs terres à Bouresse
Joanie, Benjamin et Freddy sur leurs terres à Bouresse - Mélodie Viallet

Bouresse, France

Depuis la création de "Terre de Liens"  2012 en Poitou-Charentes , 6 exploitations ont bénéficié de l’aide de l'association. Ceci correspond au soutien de 12 agriculteurs aux productions diverses (maraîchage, viticulture, élevage bovin, céréales et boulange paysanne...) et à 140 hectares maintenus en agriculture biologique et sortis de la spéculation foncière grâce à l’épargne solidaire de plus de 370 citoyens.

Ce sont les citoyens qui financent les terres

Joanie, Benjamin et Freddy font du maraîchage et des plantes aromatiques bio.  - Aucun(e)
Joanie, Benjamin et Freddy font du maraîchage et des plantes aromatiques bio. - Mélodie Viallet

"Terre de Liens" achète donc des terres afin que des agriculteurs qui n'ont pas d'héritages familiaux  puissent s'installer. Les dossiers sont étudiés minutieusement par l'association. Les agriculteurs sélectionnés doivent avoir un projet sérieux sur lequel ils travaillent de longues dates et surtout pratiquer une agriculture biologique. C'est ensuite directement les citoyens qui participent à l'achat de ces terres soit en faisant des dons soit en plaçant de l'argent dans un projet. Une fois le montant réuni "Terre liens" peut faire l'acquisition des hectares de terres.

Un  projet est en cours d’acquisition : la ferme de La Quinatière dans la Vienne.

ECOUTER : Le reportage sur la ferme de la Quinatière à Bouresse

Aujourd'hui l'association est sur le point d’acquérir 20 hectares à Bouresse dans le Sud-Vienne. 3 agriculteurs portent ce projet, Benjamin, Freddy et Joanie. Tous les trois se sont constitués en GAEC en janvier dernier. Ils font du maraîchage et des plantes aromatiques bio. Ce ne sont pas des enfants de la balle, ils sont tous les trois en reconversion. Joanie par exemple était géographe est selon elle c’est grâce à « Terres de liens » qu’ils ont pu se lancer.

"C'est grâce à "Terre de Liens" que notre rêve est possible" Joanie jeune agricultrice

Il manque encore plus de 17 000 euros pour finaliser l’acquisition des terres sur les 113 000 de départ. Vous pouvez aider ces trois jeunes agriculteurs en souscrivant en ligne.