Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

"Terreur", ville "touchée en plein cœur" : la fusillade de Strasbourg à la une de la presse ce mercredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après la fusillade qui a fait au moins trois morts et treize blessés à Strasbourg mardi soir, l’événement fait la une de la presse ce mercredi matin. "Terreur", ville "ensanglantée", "touchée en plein cœur" : les titres reflètent le choc suscité par le drame.

Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir. © AFP - SEBASTIEN BOZON

La fusillade de Strasbourg, qui a fait au moins trois morts et treize blessés, est à la une de la presse ce mercredi matin.

"Terreur à Strasbourg", titrent les DNA, le quotidien régional de Strasbourg. Le mot "Terreur" est également à la Une de Var-Matin avec ce titre : "Un tireur sème la terreur à Strasbourg", tandis que La Voix du Nord insiste sur le fait que Strasbourg a été "touché en plein cœur". Le quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace n'est d'ailleurs pas en kiosque ce mercredi, car les ouvriers qui impriment le journal n'ont pas pu accéder aux rotatives en raison de la fusillade. Le centre-ville de Strasbourg, où sont situés les locaux du quotidien, a été complètement bouclé après l'attaque.

"Strasbourg ensanglanté"

Le Figaro rappelle en Une que "La France (est) à nouveau frappée par le terrorisme"tandis que le Parisien annonce en gros caractères : "Attaque à Strasbourg". Le gratuit 20 Minutes titre sobrement "Fusillade à Strasbourg". Libération donne le lieu visé en une avec ce titre : "Strasbourg. Attaque meurtrière près du marché de Noël". C'est aussi le choix de Presse Océan avec ce titre : "Le marché de Noël pris pour cible" ou encore celui de Corse Matin "Strasbourg, fusillade sur le marché de Noël".

"Strasbourg ensanglanté" titre CNEWS, rappelant que l'attaque a fait des morts et des blessés. Le Télégramme insiste aussi sur le caractère sanglant de l'attentat avec ce titre "Sanglante fusillade à Strasbourg". Le Télégramme qui a fait le choix de montrer la photo d'un militaire en une, soulignant l'importance de la force Sentinelle, qui, si elle n'a pu éviter les morts, à sans doute éviter un bien plus horrible carnage.

Lumières de Noël et CRS à la une 

La Provence a choisi de titrer "Le carnage de Strasbourg". "Fusillade meurtrière : Strasbourg frappée", titre Ouest-France au-dessus d'une photo des lumières de ce marché de Noël au-dessus d'une rue barrée par une voiture de police. Les lumières de ce marché de Noël font aussi la Une de Sud Ouest. Sur la photo également : des cars de CRS avec ce titre "Fusillade mortelle à Strasbourg". Idem en une de La Montagne : les lumières de Noël surmontée du titre "Tuerie à Strasbourg".

Choix de la station

France Bleu