Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Verdict attendu dans le procès Cannes-Torcy : "C'est le premier procès qui concerne Daech"

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu
Cannes, France

Le verdict est attendu ce jeudi soir dans le procès Cannes-Torcy où 17 jeunes comparaissent pour avoir commis un attentat contre une épicerie casher. Des jeunes qui viennent de région parisienne et des Alpes-Maritimes.

Le procès Cannes-Torcy
Le procès Cannes-Torcy © Maxppp - IAN LANGSDON

Clarisse Serre est avocate des partie civile au procès Cannes-Torcy, avocate de la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs. Elle était l'invitée de France Bleu Azur jeudi.

Ce que risquent les accusés cannois

L’avocat général a réclamé des peines allant de deux ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité. La défense parle de réquisitions semblable a celles prononcées pour des meurtres. Clarisse Serre nous a parlé de ces réquisitions "Les deux accusés cannois risquent deux ans de prison et 20 ans de prison avec deux-tiers de sûreté. Le deuxième attentat qui était visé c'était des militaires français à Draguignan. Il y avait une intention criminelle de tuer. "

"Après deux mois de procès, on ne sait pas pourquoi ils sont antisémites".

Clarisse Serre nous a parlé de ces deux mois de procès : "Moi, ce qui me frappe beaucoup depuis deux mois, c'est que personne n'explique pourquoi ils sont antisémites, pourquoi ils en veulent à l'État français ? Certains ont continué à mentir et je pense qu'ils soutiennent toujours l’État islamique".

"Un manque d'éducation".

Pour Clarisse Serre : "Ce qui est flagrant c'est le manque d'éducation et le manque de niveau scolaire. L'école permet un libre arbitre, là il y a un manque de réflexion sur le fait de vivre en France tous ensemble et le fait de vivre dans une démocratie."

L'invité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess