Faits divers – Justice

Ivres, ils installent des têtes de mannequin sur un rond-point

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu vendredi 30 octobre 2015 à 6:47

Mannequins (image d'illustration)
Mannequins (image d'illustration) - Creative Commons - Horia Varlan

Les deux personnes qui ont installé des têtes de mannequin sur un rond-point et devant l'église de Montbrison ont été identifiées et entendues par les gendarmes jeudi. Deux hommes d'une trentaine d'années qui ont reconnu les faits. Il s'agissait d'une mauvaise plaisanterie.

Le parquet va étudier le dossier pour voir si il y a matière à poursuite. Les deux hommes avaient bu du vin et de la verveine. Ces deux copains s'étaient retrouvés pour passer la soirée ensemble et pour fêter Halloween. L'un d'eux avait récupéré chez sa sœur deux têtes à coiffer qui avait servi à l'époque à préparer un CAP de coiffure.

Ils avaient rajouté de la peinture, des tuyaux, pour les rendre plus effrayantes. Et puis ils les ont installées en hauteur devant l'église et sur un rond-point de Montbrison. L'un des deux hommes a dans son coffre de voiture, une pancarte : "justice sera faite". Pancarte signée Ben, cet artiste qui écrit des phrases en blanc sur fond noir. Alors, encore une fois pour rire, les deux hommes ont rajouté, Laden, pour faire Ben Laden. Une plaisanterie de mauvais goût. 

Les gendarmes les ont retrouvés rapidement. Samedi soir, ils les avaient repéré, complètement ivres dans les rues de Montbrison et leur avaient interdit de reprendre leur voiture pour rentrer chez eux. C'est après la découverte des têtes, que les enquêteurs ont fait le rapprochement.