Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

TGV : reprise progressive du trafic sur la ligne Rennes-Le Mans

lundi 3 août 2015 à 8:47 - Mis à jour le lundi 3 août 2015 à 15:50 France Bleu

Le trafic SNCF a été très perturbé dimanche soir dans tout l'ouest de la France, après qu'un TGV a percuté un tracteur entre Rennes et Laval. L'accident a fait deux blessés légers, mais a paralysé tout le trafic entre ces deux villes. Le trafic n'a pu reprendre que ce lundi à partir de 13h, sur une seule voie.

La gare Montparnasse avait déjà connu de gros retards début juillet, suite à des départs d'incendies dans le sud-ouest
La gare Montparnasse avait déjà connu de gros retards début juillet, suite à des départs d'incendies dans le sud-ouest © MaxPPP

Le trafic devait reprendre ce lundi matin à 9h entre Le Mans et Rennes, après une soirée et une nuit de galère pour les usagers de la SNCF dans l'ouest de la France... Il a fallu attendre 13h pour que les trains puissent à nouveau  rouler sur le tronçon de voie endommagé  au niveau de Noyal-sur-Vilaine (entre Rennes et Laval).

Des morceaux du tracteur bloqués sous le TGV

La reprise du trafic s'est faite sur une seule voie, comme prévu. Mais les opérations ont pris du retard, car elles sont en réalité "beaucoup plus difficiles qu'on pensait", selon Philippe Mouly, directeur du TGV Atlantique, qui s'est exprimé sur France Info. "Le TGV qui a heurté le tracteur dimanche soir est toujours sur place, il y a plein de morceaux du tracteurs qui sont passés dessous . Il faut soulever le TGV, le reposer, remettre le rail en place", explique-t-il.

Dans la matinée, "la première motrice a été soulevée puis stabilisée sur des cales" , permettant de dégager une roue du tracteur qui était coincée. Les équipes travailleront à nouveau dans la nuit de lundi à mardi pour tenter de dégager toute la rame, et espèrent pouvoir reprendre le trafic mardi matin "avec une limitation de vitesse à 40km/h"' dans les deux sens

200 mètres de voies endommagées

L'accident a eu lieu dimanche vers 17h30 : un tracteur (sans conducteur) a heurté un TGV sur les voies. L'accident a fait deux blessés légers dont le conducteur du train. Mais il a surtout endommagé les voies sur 200 mètres, selon la SNCF . Les équipes ont pu réparer une voie ce lundi matin, mais il faudra attendre mardi pour que les deux voies soient praticables.

Parfois plus de huit heures dans les trains

Conséquence : le trafic a été interrompu dimanche soir entre Le Mans et Rennes, obligeant quelque 15 TGV qui devaient rouler sur cette liaison à faire des détours par Nantes, avec de nombreux retards à la clé : deux à quatre heures. La préfecture de Paris a, de fait, déclenché le plan Pégase , pour renforcer les transports en commun au milieu de la nuit, quand les trains arriveraient.

Ce lundi matin encore, la SNCF prenait en charge les passagers qui sont arrivés gare Montpanasse après avoir passé plus de huit heures dans les trains : ils leur remettent des tickets d'une valeur de 20 ou 30 euros permettant de rejoindre leur destination à Paris ou en banlieue en taxi. Et les passagers des trains les plus en retard se verront rembourser jusqu'à 50% du prix de leur billet.