Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Thalys : difficile d'installer des portiques en gare de Toulouse

mardi 25 août 2015 à 10:55 France Bleu Occitanie

Selon le syndicat Sud-Rail, toutes les conditions ne sont pas réunies pour pouvoir installer des portiques de sécurité dans la gare de Toulouse-Matabiau. La question de la sécurité dans les gares se pose après l'attaque manquée vendredi 21 août dans un train Thalys faisant la liaison entre Amsterdam et Paris.

La gare de Toulouse-Matabiau
La gare de Toulouse-Matabiau © Radio France

Contrairement à l'Eurostar, qui relie Paris et Londres, la ligne Toulouse - Barcelone ne bénéficie pas de portiques de sécurité dans les deux gares. En gare de Toulouse-Matabiau, les passagers qui prennent ce train chaque matin à 8h11 entrent dans les wagons sans contrôle au préalable.

A Barcelone en revanche, le système de contrôle est identique à celui de l'Eurostar et les passagers doivent passer sous un portique avant de pouvoir entrer dans le train. Alors pourquoi cette différence sur cette ligne internationale, gérée par la Renfe, la SNCF espagnole ?

Le reportage en gare de Toulouse-Matabiau de Frédéric Chapuis

La gare n'est pas configurée comme dans un aéroport

Pour Jean-Philippe Maziéro, secrétaire régional en Midi-Pyrénées du syndicat Sud-Rail, c'est une question de place et d'aménagement de la gare de Toulouse-Matabiau. "On pourrait installer des portiques, mais ce serait impossible d'imposer aux passagers de passer en-dessous. La gare n'est pas configurée comme dans un aéroport. C'est beaucoup plus libre et ouvert. En plus la gare est déjà saturée, car l'espace est restreint ".

Ségolène Royal favorable aux portiques sur les lignes internationales

Ce mardi matin, la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal s'est déclarée favorable aux portiques de sécurité dans les gares françaises, mais uniquement sur les lignes étrangères. La ligne quotidienne Toulouse - Barcelone serait donc concernée.