Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thionville : des trafiquants importent de la drogue juste avant le reconfinement et sont interpellés

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Le 29 octobre, la veille du reconfinement en France, trois trafiquants de drogue ont précipité leur départ vers la Belgique pour s'approvisionner avant les restrictions de circulation. Mais ils ont été interpellés par les gendarmes à leur retour dans le secteur de Thionville.

Les saisies d'herbes de cannabis (18,5 kg) par la gendarmerie
Les saisies d'herbes de cannabis (18,5 kg) par la gendarmerie - Gendarmerie Nationale

Le confinement pousse des trafiquants de drogue à prendre des risques... et il se font prendre. Il y a 10 jours, les gendarmes de la section de recherche de Metz et de la brigade de recherche de Thionville ont interpellé trois hommes impliqués dans un trafic important. L'un transportait dans sa voiture 18,5 kilos d'herbes de cannabis. Et lors des perquisitions, près de 32.000 euros en liquide ont été découverts, 50 cachets d'ecstasy ainsi que trois véhicules et deux appareils de communication cryptée

Les gendarmes ont également saisi près de 32.000 euros d'argent liquide
Les gendarmes ont également saisi près de 32.000 euros d'argent liquide - Gendarmerie nationale

Départ précipité vers la Belgique pour s'approvisionner avant le reconfinement

Selon le procureur de la République de Thionville, Brice Partouche, les trafiquants avaient précipité leur départ vers la Belgique pour s'approvisionner la veille du reconfinement. Deux des trois trafiquants avaient pris l'habitude d'aller chercher deux fois par mois la drogue en grosse quantité en Belgique, où ils étaient rejoints avec la marchandise par d'autres trafiquants venus des Pays-Bas. Mais l'annonce du reconfinement en France avec ses restrictions de déplacement chamboule leur plan. Ils organisent en urgence un nouveau voyage vers la Belgique le 29 octobre, la veille donc du reconfinement. A leur retour en France, les gendarmes les interpellent. 

Surveillés depuis plusieurs mois, ils communiquaient via une messagerie cryptée

Tous trois étaient déjà dans le collimateur de la gendarmerie depuis quelques mois. Depuis août, le tribunal judiciaire de Thionville travaillait avec les enquêteurs sur un gros trafic de cannabis et cocaïne notamment, avec des importations de l'étranger. Les trafiquants communiquaient via une messagerie cryptée néerlandaise, une messagerie cryptée dont la gendarmerie nationale a pu cracker les codes et découvrir entre autre leurs communications. Puis mettre un terme à ce trafic, à l'aune du reconfinement. Une information judiciaire a été ouverte et deux des trois trafiquants ont été placés en détention provisoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess