Faits divers – Justice

Thionville part à la chasse aux chauffards

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Lorraine Nord jeudi 6 octobre 2016 à 18:02

Les policiers municipaux seront particulièrement vigilants dans les lignes droites.
Les policiers municipaux seront particulièrement vigilants dans les lignes droites. © Maxppp -

Thionville ne veut plus être la capitale des rodéos ! Le maire a déclaré la guerre aux chauffards en multipliant les contrôles. En 2015, pas moins de 35 piétons étaient renversés par des voitures. Un an plus tard, les chiffres de la délinquance routière à Thionville sont toujours aussi affligeants.

Des centaines d'infractions au volant ont encore été constatées depuis janvier 2016. Ceintures pas attachées, portable à l'oreille et surtout, excès de vitesse impressionnants quasiment tous les jours. Clairement, il ne fait pas bon être un piéton à Thionville mais la mairie compte changer ça en multipliant les contrôles sur les automobilistes.

"Certains roulent vraiment comme des cinglés"

Il suffit de rester poster cinq minutes au rond-point de la route d’Arlon pour voir passer ces conducteurs qui ont le pied un peu lourd sur l’accélérateur. Ou bien dans la grande ligne droite de la rue Saint-Hubert. Sur le passage piéton, Jeannine confirme : "certains roulent vraiment comme des cinglés". Et Nicolas : "Ils en ont rien à faire des dos d’âne ou des gosses qu’on va chercher à l’école. Les voitures, les moto-cross, les quads passent là comme des fous."

Résultat, l'an dernier 35 passants ont été renversés par des voitures dans la ville. Une femme de 39 ans est même morte écrasée par une camionnette en décembre. Et pas plus tard que mercredi matin encore, une dame de 92 ans a été percutée rue de l'agriculture... Mais même sans ces accidents, la police municipale a relevé des centaines d'infractions au volant depuis janvier. Le maire ne peut plus l’accepter et à décider d’agir.

Un motard flashé à 192 km/h route d’Arlon il y a 15 jours

"C’est tous les jours ! 100 km/h chaussée d’Afrique la semaine dernière, 104 km/h route de Metz, ou encore un motard flashé à 192 km/h route d’Arlon il y a 15 jours avec sa fille de 12 ans dans le dos… Pour moi ceci est inadmissible mais je ne peux pas répondre à l’insécurité urbaine de Thionville en équipant toute la ville de dos d’âne pour couper la vitesse", regrette le maire, Pierre Cuny.

Deux contrôles de vitesse par jour. 60 par mois

"Il faut faire prendre conscience du danger, estime le premier magistrat. J’ai décidé d’agir et donc, hélas, nous allons doubler les contrôles de vitesse dans la ville et passer ainsi à 2 contrôles par jour, soit 60 par mois, de façon aléatoire et surprise dans la ville." Tanpis si la police municipale a autre chose à faire en ce moment, Pierre Cuny assume son choix politique pour éviter d’autres drames de la route à Thionville.

Partager sur :