Faits divers – Justice

Thionville : vers une possible nouvelle élection municipale

Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord mardi 7 avril 2015 à 16:34

mairie Thionville
mairie Thionville © Radio France - Sarah Tuchscherer

Le Conseil d’État examine ce mercredi le recours de l'ancien maire Bertrand Mertz et d'une partie de ses colistiers qui contestent l'élection de l'UMP Anne Grommerch à la mairie de Thionville. Le rapporteur public va demander l'annulation de ce scrutin, alors qu'en première instance, le tribunal administratif de Strasbourg avait débouté l'ancien maire socialiste.

Après plus d'un an de procédure, Bertrand Metz est en passe de toucher au but. Devancé de seulement 77 voix à l'issue du second tour des élections municipales en mars 2014, l'ancien maire socialiste a à l'époque immédiatement contesté la validité de ce scrutin, accusant sa rivale Anne Grommerch, d'avoir commis plusieurs irrégularités.

Un tract contraire au code électoral ?

L'ancien maire de Thionville soupçonne sa rivale notamment d'avoir mis en place un système irrégulier de procurations. Une plainte au pénal a d'ailleurs été déposée et l’enquête se poursuit. Bertrand Mertz reproche aussi à l'équipe d'Anne Grommerch d'avoir distribué pendant la campagne des cadeaux et des bonbons. Dans son collimateur enfin : la diffusion à l'avant-veille du scrutin par une association musulmane d'un tract de soutien à la député UMP.

Selon nos informations, c'est sur ce dernier grief que s'appuiera ce mercredi le rapporteur public pour demander l'annulation de l'élection. Si le Conseil d'Etat suit ses recommandations, ce qui est le cas dans la majorité des affaires qu'il a à traiter, le mandat d'Anne Grommerch prendrait alors fin et les électeurs thionvillois seraient rappelés aux urnes dans un délai de 3 mois.

Pas un coup de théâtre selon Anne Grommerch

Un nouveau vote est une éventualité qui n'inquiète pas l'élue UMP. Elle se dit prête à repartir au combat. Elle rappelle enfin qu'en octobre dernier le tribunal administratif de Strasbourg avait en première instance validé son élection. Le Conseil d'Etat rendra sa décision d'ici deux à trois semaines.

Anne Grommerch députée maire UMP Thionville - Maxppp
Anne Grommerch députée maire UMP Thionville © Maxppp