Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Thonon-les-Bains : un homme vandalise la basilique Saint-François de Sales et l’église Saint-Hippolyte

mardi 5 août 2014 à 18:23 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie

Mardi matin, vers 7h45, un homme muni d’une barre de fer a détruit les autels et des objets de cultes du 17ème siècle de la basilique Saint-François de Sales et l’église Saint-Hippolyte à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Les dégâts se chiffrent en dizaines de milliers d’euros. L’auteur des faits âgé de 27ans, interpellé par la police, a été placé en hôpital psychiatrique.

saccage eglise photo 2
saccage eglise photo 2 - Antoine Cauty

"Comment un homme peut-il faire autant de dégâts ? C’est un massacre"

Plusieurs heures après les faits, Jacky, le sacristain de la basilique Saint-François de Sales, n’en revient toujours pas : "comment, en moins de quinze minutes, un homme peut-il faire autant de dégâts ? C’est un massacre" . Dans la basilique et l’église Saint-Hippolyte -les deux bâtiments se jouxtent-, l’homme armée d’une barre de fer a détruit les autels, le mobiliers, des objets de cultes. "Il y a aussi beaucoup de vitraux endommagés. On avait une magnifique vierge en granite qui a été complètement cassée" .

Un déséquilibré mental, en plein démence

Il était 7h45 mardi matin ce jeune homme de 27ans a pénétré à l’intérieur de l’église Saint-Hippolyte. Alerté par les bruits, Jacky aura juste le temps de mettre à l’abri dans la sacristie un homme en pleine prière. "J’ai prévenu la police. Mais avant qu’elle n’arrive, il est passé dans la basilique et là aussi il a tout détruit" . Immédiatement interpellé par les policiers dans le presbytère, l’individu d’origine tunisienne, a été placé en garde à vue. "C’est un acte isolé, il souffre d’un déséquilibre mental" explique le commissaire de Thonon. "Il parlait de l’enfer et du paradis" se souvient Jacky. Mardi soir, il a été interné dans un hôpital psychiatrique.

La ville de Thonon va porter plainte

La maire de Thonon a fait part de son émotion. "On ne peut pas tolérer des tels actes", a déclaré Jean Denais. Le maire a indiqué que la ville, propriétaire des murs de la basilique et de l’église, allait porter plainte. "L’église Saint-Hyppolite est classée monument historique depuis 1909. Des spécialistes de l’art sacré vont venir pour savoir comment on restaure les objets détruits" .

saccage eglise thonon maire

Une messe de réparation sera célébrée dimanche prochain à 10h30 dans la basilique Saint-François de Sales, en présence de Monseigneur Boivineau, l’évêque d’Annecy. ****

saccage eglise thonon