Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Thouars : une infirmière en psychiatrie décède, poignardée par un patient de l'hôpital

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Une infirmière en psychiatrie du Centre hospitalier nord Deux-Sèvres à Thouars, dans les Deux-Sèvres, a été agressée au couteau par un patient ce jeudi. Elle a succombé à ses blessures. Interpellé, le suspect a été placé en garde à vue.

La jeune infirmière de 30 ans a succombé à ses blessures ce jeudi
La jeune infirmière de 30 ans a succombé à ses blessures ce jeudi © Maxppp - Sebastien JARRY

Le drame s'est déroulé dans la matinée ce jeudi 13 février, dans l'enceinte du site de Thouars du centre hospitalier nord Deux-Sèvres. Un patient âgé de 20 ans hospitalisé pour des troubles du comportement a agressé une infirmière avec un couteau. Cette dernière, âgée de 30 ans, n'a pas survécu à ses blessures.

Les circonstances de l'agression restent à définir. D'après les premiers éléments, le patient a été en contact dans la matinée avec sa personne "de référence" à l'extérieur et il a eu une conversation avec elle. On ne sait pas ce qu'ils se sont dit, si cela a un lien avec l'agression. On ne sait pas non plus encore comment l'homme a pu se procurer une arme blanche.

Le suspect en garde à vue à Poitiers

L'infirmière a été frappée par au moins un coup au thorax. Une deuxième infirmière était présente mais n'a pas été blessée. Le patient a été rapidement maîtrisé par des soignants puis interpellé par la police. L'enquête est confiée à la police judiciaire de Poitiers. L'homme est actuellement en garde à vue dans les locaux du SRPJ. Il est en revanche "beaucoup trop tôt pour évoquer sa responsabilité pénale", indique le parquet de Niort.

L'autopsie du corps de la victime doit avoir lieu ce vendredi.

Une cellule d’aide psychologique a été activée dès ce jeudi après-midi à l'hôpital nord Deux-Sèvres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu