Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Tir de chasseur sur la RN137 : "Il n'a aucune excuse" réagit le président de la fédération en Ille-et-Vilaine

Par

Un chasseur est toujours en garde à vue ce dimanche midi. Il serait à l'origine du tir qui a blessé grièvement un automobiliste samedi 30 octobre sur la quatre voies à Laillé (Ille-et-Vilaine). Le président des chasseurs en Bretagne, "abasourdi", tente de comprendre les circonstances de ce drame.

Le chasseur en garde à vue est âgé d'environ 70 ans. Il participait à une battue à près de 500 mètres de la quatre voies (image d'illustration). Le chasseur en garde à vue est âgé d'environ 70 ans. Il participait à une battue à près de 500 mètres de la quatre voies (image d'illustration).
Le chasseur en garde à vue est âgé d'environ 70 ans. Il participait à une battue à près de 500 mètres de la quatre voies (image d'illustration). © Maxppp - LIONEL VADAM/L'EST REPUBLICAIN

Comment une balle a pu frapper le cou d'un automobiliste, toujours dans un état critique au CHU de Rennes ce dimanche midi ? Au lendemain du drame sur la quatre voies sur la commune de Laillé (Ille-et-Vilaine), les chasseurs se rendent sur place ce dimanche 31 octobre afin de comprendre les circonstances du drame. André Drouard, le président de la fédération d'Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne, se dit "abasourdi. Peut-être qu'on a mis des tireurs trop près de cette quatre voies…", glisse celui qui n'était pas sur place ce samedi.

Publicité
Logo France Bleu

Il chassait à 500 mètres de la quatre voies

Le chasseur, toujours en garde à vue ce dimanche midi, est un retraité âgé d'environ 70 ans qui était positionné à près de 500 mètres de la RN137 selon le président de la fédération. "Il aurait tiré sur un animal qui s'enfuyait : une première balle l'a loupé, et puis voilà, c'est la deuxième balle... On le dit toujours : la première balle, si on la loupe, il ne faut pas tirer une seconde fois ! Il a dû tirer dans un endroit où il n'avait pas trop de visibilité. À ce stade, je le défendrai pas. Il n'a aucune excuse", détaille André Drouard avant d'ajouter : "J'ai surtout une pensée pour cette victime de 67 ans que je ne connais pas et qui est dans un état grave". 

Le chasseur participait à une battue, probablement de sangliers selon le président de la fédération. "Dans le département, globalement, on a une énorme pression sur le fait qu'il faut tuer des sangliers à cause des dégâts." Le sanglier se chasse systématiquement par balle, ce qui n'est pas le cas pour les autres animaux, tués avec des plombs. Les accidents de cette gravité sont très rares en Ille-et-Vilaine mais André Drouard reconnaît que des incidents, plus légers, ont lieu régulièrement. "Il y a souvent des petits incidents dont on n'a même pas connaissance et qui s'arrangent. Des plombs qui arrivent dans un individu, ça arrive. Mais bon, c'est toujours un de trop, c'est sûr !"

Des terrains de chasse près des quatre voies dans la métropole rennaise

Des battues sont régulièrement organisées au sud de Rennes dans des terrains semi-boisés. "C'est une espèce de grande langue de bois qui longe la quatre voies. Quand on regarde la métropole rennaise, vous avez cinq, six ou sept routes de type quatre voies qui parcourent le département un peu en étoile. Donc on est toujours à proximité d'une grande route", explique André Drouard qui rappelle les règles essentielles pour la chasse : choisir un poste en toute sécurité, bien identifier son entourage, avoir une bonne visibilité et ne pas tirer en cas de risque potentiel. 

Le parquet de Rennes a ouvert une enquête pour blessures involontaires, les brigades de recherches de Rennes et de Redon mènent les investigations.

Ma France : Mieux vivre

Après vous avoir interrogés sur les "économies d'énergie", nous avons choisi de nous intéresser à vous, via cette nouvelle consultation citoyenne, lancée avec Make.org . Que faites-vous ou que voudriez-vous faire pour améliorer la qualité de votre quotidien, de votre vie même ? Bien-être, activités physiques, alimentation, activités créatives, voyages, réorientation professionnelle, changement de vie, valeurs familiales, etc. : partagez avec les autres vos bonnes idées, actions et réflexions.

Publicité
Logo France Bleu