Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Tirs de carabine sur des caméras : la ville de Limoges ne laissera pas passer

vendredi 31 mars 2017 à 17:24 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Après la destruction de deux caméras de surveillance par des tirs de carabine dans le quartier de Beaubreuil, la ville de Limoges a porté plainte et va remplacer le matériel détruit. Jeudi soir, une opération de police d'envergure n'a pas permis de retrouver les individus ni les armes utilisées.

Une cinquantaine de policiers ont été mobilisés jeudi à Limoges-Beaubreuil
Une cinquantaine de policiers ont été mobilisés jeudi à Limoges-Beaubreuil - Police Nationale

Limoges, France

Alors que l'installation des caméras de surveillance dans d'autres quartiers et zones de Limoges n'a posé aucun problème, plusieurs caméras ont été détériorées ou peintes dans le quartier de Beaubreuil, dont deux visées par des tirs de carabine dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

Il fait amener une réponse visible

La ville de Limoges a porté plainte et jeudi soir, une opération de police d'envergure (50 policiers nationaux et municipaux) a été menée pour tenter de retrouver les individus et les armes, mais sans grand résultat. Peu importe aux yeux des responsables de la sécurité. Pour Cyril Sarlin, directeur de la Sécurité Prévention et Salubrité à la ville de Limoges : "il faut amener une réponse visible. Et les auteurs seront pris, je n'en doute pas".

En attendant, la ville de Limoges entend remplacer rapidement les caméras et poursuivre ses actions de surveillance. "On ne baissera pas les bras sous la pression d'une poignée d'individus" conclue le responsable de la sécurité de la ville de Limoges.